Collision mortelle à Port-Cartier : Des accusations contre les occupants du véhicule volé

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 05 novembre 2014
Temps de lecture :

Le conducteur du véhicule rapporté volé, impliqué dans une collision frontale ayant causé la mort d’une jeune mère de famille, Érika St-Gelais 28 ans, mardi à Port-Cartier, a comparu cet après-midi au palais de justice de Sept-Îles.

Dany Girard (photo), 20 ans de Sept-Îles, doit répondre à des accusations de vol et recel, à ce stade-ci de l’enquête. Contrairement à ce qui a été avancé par la Sûreté du Québec un peu plus tôt, le jeune n’a pas été accusé de négligence criminelle ayant causé la mort, ni de négligence ayant causé des lésions. «L’enquête policière est en cours et le ministère public en attend les compléments», a fait valoir le procureur au dossier.

Dany Girard, qui a passé la nuit derrière les barreaux, a pu recouvrer sa liberté en s’engageant à respecter une série de conditions, dont celle de ne pas conduire de véhicule. La cause a été remise au 1er décembre. Le passager de la voiture volée, un homme de 20 ans de Port-Cartier, a été remis en liberté sous promesse de comparaître. Tant qu’il n’aura pas comparu, son identité ne sera pas révélée. Il doit être accusé de recel.

La Sûreté du Québec retient toujours la thèse de la vitesse pour expliquer l’accident. Le corps policier ne fera pas d’autres commentaires pour ne pas nuire aux procédures judiciaires en cours.

Les faits
Une collision frontale est survenue mardi matin, vers 3h45 dans une courbe de la route 138, à environ 6 kilomètres de la base de Plein air Les Goélands. Érika St-Gelais occupait avec son conjoint et son bambin de moins d’un an, le véhicule qui est entré en collision avec celui conduit par les deux hommes. Le décès de la jeune mère a été constaté vers 6h au CSSS de Port-Cartier.

Le poupon a dû être transféré dans un hôpital de Montréal pour traiter de possibles «blessures internes». Le père n’a pas été blessé. Quant aux deux accusés, ils ont subi des blessures mineures.

La route 138 a été complètement fermée pendant plusieurs heures, avant d’être rouverte partiellement aux véhicules légers mardi en avant-midi. La circulation n’est revenue à la normale que vers 18h.

(Photo: Le Nord-Côtier)

Partager cet article