Une borne interactive au Cégep de Sept-Îles: La CSST en pleine offensive jeunesse

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 04 novembre 2014
Temps de lecture :

Afin de prévenir les accidents du travail, une brigade promotionnelle sera présente demain de 10h à 14h au Cégep de Sept-Îles pour présenter une borne interactive. Un outil novateur de sensibilisation qui a connu un vif succès dans plusieurs établissements collégiaux du Québec.

Avec l’utilisation de la technologie de reconnaissance faciale, cette borne interactive permet aux jeunes de s’imaginer suite à un accident du travail. «On veut attirer les gens. On voit qu’il se voit à la place d’une victime. Ça démontre qu’un accident, ça n’arrive pas qu’aux autres. Quand les jeunes voient ça, ils sont saisis», explique un membre d’une brigade jeunesse de la CSST, Clémentine Mallette.

Pour justifier la pertinence d’une telle offensive auprès des jeunes, la CSST souligne que les étudiants occupent pour la plupart des emplois à temps partiel dans différentes entreprises et qu’ils ne reçoivent pas toujours la formation nécessaire pour exécuter de manière adéquate et sécuritaire leurs tâches.

«On exige que les jeunes reçoivent la même formation que les travailleurs réguliers, avance Mme Mallette. Ils sont tout aussi à risque que leurs collègues de travail et ils se doivent d’être bien outillés pour effectuer correctement les tâches demandées par l’employeur.»

Au Québec, de récentes données fournies par la CSST indiquent que 32 jeunes se blessent au travail chaque jour. Dans une ère où l’on parle surtout de productivité, ce discours peut parfois sembler contradictoire.

«Les jeunes cherchent souvent à impressionner leur patron. En voulant aller plus rapidement, ils finissent par en oublier les règles de sécurité et ils se blessent. La consigne de la CSST est d’aller un peu moins vite et de respecter les règles», renchérit un autre membre de la brigade promotionnelle de la CSST, Maxime Léger.

Depuis plusieurs années, la CSST dispose d’un plan jeunesse. Cet été, une escouade jeunesse a effectué des interventions dans plus de 50 établissements de la région.

Désirant faire circuler un message de prévention auprès des jeunes de 12 à 24 ans, la CSST utilise une borne interactive pour sensibiliser les jeunes à l’importance de la santé et de la sécurité du travail. Sur cette photo, on aperçoit la communicatrice régionale de la CSST, Louise Bertrand, et deux membres d’une brigade promotionnelle, Maxime Léger et Clémentine Mallette. (Photo : Le Nord-Côtier)

Partager cet article