«Rambo» Gauthier, l’ex DG de la FTQ-Construction et leurs organisations condamnés à verser 300 000$ à un ingénieur

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 21 mai 2014
Temps de lecture :

Bernard Gauthier

La Cour supérieure condamne Bernard «Rambo» Gauthier, l’ex-directeur général de la FTQ-Construction Richard Goyette et leurs organisations (la FTQ-Construction et le local 791) à verser 300 000 dollars à l’ingénieur, Jean-Yves Lepage, en dommages et intérêts.

Le Tribunal est d’avis que les syndicalistes ont tenu des propos «hautement diffamatoires» à l’endroit du travailleur lors de conférences de presse organisées dans la foulée de la diffusion de l’émission Enquête, à laquelle Lepage avait participé, et qui mettait en lumière un climat d’intimidation et de discrimination syndicale sur les chantiers de la Côte-Nord.

Devant les médias, Richard Goyette et Bernard Gauthier avaient laissé sous-entendre que M. Lepgae était un gestionnaire «incompétent et imprudent», le tenant même responsable de la mort d’un travailleur sur le chantier de la Toulnustouc en 2004 alors qu’il agissait à titre de directeur de projet. Bernard Gauthier avait été jusqu’à le traiter «d’assassin».

Selon la Cour, la preuve a démontré que M. Lepage a souffert un «grave préjudice moral et professionnel par la faute» des accusés.

En appel
La FTQ-Construction a déjà confirmé ses intentions de porter le jugement en appel. «On prétend avoir de sérieux moyens d’appel dans ce dossier-là. On n’y va pas pour la forme», a assuré l’avocat Robert Laurin.

Pour sa part, Bernard Gauthier ne s’est pas dit surpris de la décision de la Cour supérieure. «C’est David contre Goliath», a-t-il affirmé sans donner plus de commentaires. Le leader syndical dit laisser maintenant le soin à la commission Charbonneau de faire le ménage dans l’industrie de la construction.

La FTQ avait demandé la récusation de la juge Monast en raison de déclarations faites par son conjoint, l’actuel ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, qui avait critiqué à l’époque une rencontre à Sept-Îles entre Bernard Gauthier et l’ex-ministre des Ressources naturelles, Martine Ouellet. La requête de la FTQ avait finalement été rejetée en décembre 2013.

(Photo: Optik 360)

Partager cet article