L’avocat Raymond Nepveu perd la vie

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 22 avril 2013
Temps de lecture :

Les plongeurs de la Sûreté du Québec ont repêché le corps d’un homme de 60 ans dans les eaux de la rivière des Rapides, le 20 avril vers 15h20. La victime est l’avocat bien connu de Sept-Îles, Raymond Nepveu, dont la disparition avait été signalée, le 19 avril au matin. Le corps a été localisé à environ 150 mètres en amont d’un pont, près de l’usine d’eau potable de la Ville de Sept-Îles. Toutes les hypothèses pouvant expliquer le décès étaient toujours étudiées, lundi.

Jeudi, Raymond Nepveu avait quitté son domicile vers les 16h. Le lendemain vers 9h, sa disparition a été signalée à la Sûreté du Québec. Plus tard en journée, les policiers ont retrouvé son véhicule, sur une route isolée menant à l’usine de traitement des eaux de la Ville de Sept-Îles. «Les souliers appartenant à la victime ont également été retrouvés près de la rivière des Rapides», a précisé l’agente des communications de la Sûreté du Québec, Nathalie Girard.

Le lendemain, le corps de la victime a finalement été repêché dans le même secteur. «À ce stade-ci, toutes les hypothèses sont envisagées, l’enquête est ouverte», a ajouté Mme Girard. «Le corps doit subir une autopsie au Laboratoire des sciences judiciaires et de médecine légale pour en apprendre davantage sur la cause du décès.»

Un homme bien connu
Raymond Nepveu exerçait la profession d’avocat depuis plus de 36 ans, comme généraliste, dans tous les domaines du droit civil et commercial, du droit public et du droit administratif. Il était associé propriétaire de la firme Cain Lamarre Casgrain Wells de Sept-Îles. Raymond Nepveu était bien connu à Sept-Îles notamment pour son implication au sein de la troupe de théâtre musical Le Masque d’Or.

(Photo : archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article