Les Macareux se préparent pour cet été

Par Sylvain Turcotte 6:00 PM - 09 juin 2022
Temps de lecture :

Photo pixabay.com

C’est bientôt l’été, mais le Club de volleyball les Macareux ne ralentira pas la cadence malgré les derniers mois chargés. Il se prépare en vue du Tournoi Espoir (16 ans et moins) et des Jeux du Québec (17 ans et moins).

C’est du 6 au 22 juillet que se tiendront les camps d’entraînement des équipes masculines et féminines en vue des compétitions à venir à la fin juillet, les 23 et 24 juillet pour le Tournoi Québec Espoir à Sherbrooke et du 27 au 30 juillet pour les Jeux du Québec à Laval.

La présélection s’est faite en avril avec un camp à Sept-Îles, mais aussi par vidéos pour certaines personnes. Il y avait 110 jeunes, 75 filles chez les filles, 35 chez les gars. 60 ont été retenus pour la suite.

Les gars occuperont l’aréna Conrad-Parent, les filles pour le camp les Jeux du Québec aussi. Quant à celles pour le Tournoi Espoir, elles se retrouveront à Baie-Comeau.

Toutefois, des décisions seront prises vers le 12 juillet pour les équipes finales.

« On a une belle représentation régionale pour les camps », souligne Yannick Bouchard, content de voir des jeunes de Blanc-Sablon, de Havre-Saint-Pierre, de Port-Cartier, ainsi que des Innus dans le programme, s’ajoutant aux bassins de Sept-Îles et de Baie-Comeau.

Les entraîneurs pour les équipes masculines seront Yannick Bouchard en chef pour les deux, assistés entre autres de Laurent Cormier, Sébastien Scherrer, Réal Jourdain et Lisa Joncas. Chez les filles, la formation des Jeux du Québec sera dirigée par Marithé Beaudin-Mongeau, secondée Patrick Hudon et Laurence Larrivée, alors que celle pour le Tournoi Espoir sera sous la gouverne des sœurs Forest-Couture, Isabelle et Marie-Ève.

Calendrier chargé

Pour ce qui est des derniers mois, le Club les Macareux n’a pas chômé. Ses cinq équipes civiles ont pris part à des tournois provinciaux, en plus d’organiser un tournoi de financement.

« Depuis le retour de la COVID, ç’a roulé. Tout le monde a tout fait dans un court délai », a indiqué Yannick Bouchard.
La relève aussi se prépare. Un tournoi de mini-volley, regroupant quelque 200 jeunes du primaire, s’est tenu le 23 mai dernier, événement de reconnaissance de Volleyball Québec via Mikasa.

« Les professeurs ont tripé. Ils étaient contents d’avoir un événement pour leurs élèves du primaire, qui ont été privé de plusieurs activités. »

Partager cet article