Prévisions météorologiques: Un été «assez typique» pour les Septiliens

Par Frédérick Jolicoeur Tétreault 12:00 AM - 27 mai 2017
Temps de lecture :

L’équipe de Météo Média a dévoilé, mercredi, son annuel aperçu de l’été. Bien que le retour du beau temps ait fait fondre l’importante couche de neige accumulée tout au long de l’hiver, les Septiliens devront patienter un peu avant de pouvoir profiter pleinement de températures estivales.

Selon André Monette, météorologue chez Météo Média, le fait que Sept-Îles soit une ville limitrophe au fleuve St-Laurent explique que nos «températures prennent plus de temps à être estivales» en comparaison avec nos voisins de la Gaspésie et de la Rive-Sud.

Tout de même, c’est vers la mi-juin que nous pourrions connaitre nos premières vraies bouffées de chaleur. Par ailleurs, le météorologue annonce des températures moyennes de 18 degrés le jour et de 9 degrés le soir pendant l’été.

Pour sa part, la pluie ne devrait pas se faire trop insistante cet été. Toujours selon M. Monette, «la Côte-Nord sera dans les normales. Il n’y a pas de grandes tendances qui suggèrent plus de pluie que la normale. Pour la région, ce sera environ dix millimètres de pluie qui devrait tomber pendant les trois mois. C’est plus du côté de Baie-Comeau et Tadoussac qu’il risque d’y avoir un peu plus de pluie que la normale», anticipe-t-il.

Si la présence de pluie est inévitable, le météorologue croit qu’elle se manifestera de manière éphémère. Autrement dit, il y a peu de chance que les périodes de pluie se prolongent sur plusieurs journées consécutives ou même durant toute une journée. «Les journées seront rarement complètement gâchées par la pluie comparativement à l’automne et le printemps», avance André Monette.


Court été

Puisque la présence de conditions «estivales» risque d’être de courte durée, soit de la mi-juin à la fin aout, les citoyens devront en profiter pendant que ça passe. «On ne voit pas de grande douceur avant la mi-juin et on ne pense pas que ça va se prolonger beaucoup en septembre. Il faut donc en profiter en juillet et août et espérer que la pluie tombe majoritairement en semaine et pendant la nuit», conseille le titulaire d’une maitrise en science de l’atmosphère.

Bref, Météo Média prévoit un été classique sans grandes surprises de la part de Dame Nature. «Ça va être un été assez typique, donc pas de grandes périodes avec des extrêmes (plusieurs pluies sur plusieurs jours ou de grandes périodes de chaleur)», résume André Monette.

Partager cet article