Mine Arnaud : Le BAPE amorce ses travaux

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 21 mai 2013
Temps de lecture :

Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) tiendra une séance d’information sur le projet d’exploitation d’une mine d’apatite dans le canton Arnaud à Sept-Îles le 11 juin, à 19h30 au centre des congrès. Le BAPE rend également accessible l’étude d’impacts du promoteur Mine Arnaud pour une période de 45 jours.

Cette première étape du processus environnemental permettra aux citoyens de s’informer sur le projet, la procédure d’évaluation des impacts sur l’environnement et le processus de consultation publique. La documentation relative au projet est d’ailleurs accessible au public à compter d’aujourd’hui, jusqu’au 5 juillet. Durant cette période de 45 jours, tout citoyen, groupe, municipalité ou organisme peut demander auprès du gouvernement, la tenue d’une audience publique sur le projet.

Processus attendu
À Sept-Îles, où le projet de Mine Arnaud fait beaucoup de vagues, le démarrage du processus du BAPE était attendu. En avril, la Ville de Sept-Îles a rejeté la demande de quelque 5000 signataires d’une pétition réclamant la tenue d’un référendum consultatif sur le projet, s’en référant au mandat du BAPE. Près de 150 entrepreneurs de la région ont également revendiqué que le BAPE amorce ses travaux pour «enfin faire la lumière sur le projet», avait indiqué la présidente de la Chambre de commerce, Manon Langlois.

Mine Arnaud déposera une requête
Le promoteur du projet évalué à 750 millions $ confirme qu’il déposera une requête pour la tenue d’une audience publique. «Nous avons développé ce projet dans un esprit d’ouverture et de transparence. Nous sommes d’avis que le BAPE est un forum privilégié pour échanger de façon constructive sur le projet minier Arnaud et permettra la tenue d’échanges sereins dans un climat positif», a affirmé le directeur de projet François Biron, dans un communiqué.

Mine Arnaud avait rendu publique son étude d’impacts sur l’environnement, le jour même de son dépôt au ministère, le 26 mars 2012.

Participation citoyenne
Les citoyens peuvent consulter l’étude d’impacts et les documents relatifs au projet à la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre, 500, avenue Jolliet, à Sept-Îles.

Toute personne intéressée peut aussi faire une demande d’audience publique dès maintenant, en y indiquant les motifs de sa demande et son intérêt. Cette demande doit être transmise, par écrit, au plus tard le 5 juillet, au ministre du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs, 675, boulevard René-Lévesque Est, 30e étage, Québec (Québec) G1R 5V7.

(Photo: archives – Le Nord-Côtier)

Partager cet article