Éoliennes : ITUM s’associe pour développer trois projets

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 04 septembre 2012
Temps de lecture :

Innu Takuaikan Uashat Mak Mani-Utenam (ITUM) a conclu un partenariat avec trois entreprises pour participer à la mise en place d’un chantier éolien d’une capacité totale évaluée à 250 mégawatts sur le territoire traditionnel des Uashaunnuats. Le projet, évalué à 1 milliard de dollars, devrait permettre la création de plus de 300 emplois.

ITUM a signé un partenariat avec les sociétés Northland Power, Guodian United Power Technology (UPC) et Transelec Common Inc (TCI) afin de participer au développement, à la construction et l’exploitation d’activités éoliennes. Le montant du projet est estimé à un milliard de dollars et permettrait la création de 300 emplois lors de la phase de construction et de 30 emplois pour la phase d’exploitation, en plus de générer des retombées économiques pour les communautés, selon ITUM.

Le responsable du projet éolien, Yves Rock, explique que pour l’instant les équipes travaillent sur la phase préliminaire de planification. Les dates de début de construction devraient être connues d’ici décembre. Les premiers travaux consisteront à réaliser les chemins d’accès, à mettre en place les installations électriques et à positionner les pylônes. Il précise que pendant le déroulement des travaux, des personnes des communautés seront formées sur l’entretien et la réparation des éoliennes.
Un projet important

Le chef de ITUM, Georges-Ernest Grégoire, a souligné l’importance du projet pour sa communauté. «Il s’agit d’un outil de développement très important pour notre communauté. Nous sommes constamment à la recherche de moyens pour diversifier notre économie et nous sommes convaincus que les membres de la communauté retireront le maximum de retombés de ces projets de développement durable. Les éoliennes produisent de l’énergie renouvelable, ce qui répond aux préoccupations environnementales de notre communauté», a-t-il déclaré.

De son côté, le président et chef de la direction de Northland, John Brace s’est également réjoui de cette entente. «Ce partenariat constitue un important ajout au portefeuille en plein essor de projets d’énergie renouvelable de Northland. En unissant nos efforts, nous parviendrons à alimenter le réseau électrique du Québec en énergie éolienne propre et écologique, et ce, tout en contribuant à l’engagement de ITUM de veiller à la pérennité de l’environnement et au développement économique durable à long terme de leur collectivité.»

Projet éolien réalisé dans une communauté autochtone, cousine des Innus de Uashat, en Chine. (Photo – courtoisie).

Partager cet article