Un bilan positif et une nouvelle image pour la SADC

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 03 juillet 2012
Temps de lecture :

Avec 17 projets entrepreneuriaux financés, Soraya Zarate, la nouvelle directrice générale de la Société d’aide au développement de la collectivité de la Côte-Nord (SADC), a tiré un bilan positif de l’année écoulée. Mme Zarate se réjouit par ailleurs de la qualité des objectifs pour 2012-2013.

Pour ces 17 projets en entrepreneuriat, l’organisme a investi un montant total de 731 400 $. C’est presque quatre fois plus que l’an passé, où seulement quatre projets avaient été pris en charge pour un montant de 228 000 $. Soraya Zarate est fière du travail de son équipe.

«Nous avons vraiment le sentiment du devoir accompli, la SADC a su se tailler une place dans le milieu socio-économique de la Côte-Nord et l’équipe a fait preuve de beaucoup de résilience». a-t-elle déclaré.
Nouvelle directrice générale et nouvelle image

L’un des gros changements au sein de la SADC de la Côte-Nord est l’arrivée de la nouvelle directrice générale, en novembre dernier. Originaire de Montréal et experte en gestion, développement local et relation multiculturelle, Mme Zarate s’est dite déterminée dans ses nouvelles fonctions.

«Dans le contexte du Plan Nord, les défis auxquels nous sommes confrontés sont nombreux. Il est nécessaire de saisir toutes les opportunités socio-économiques pour profiter d’un développement durable», a-t-elle expliqué.

Depuis l’arrivée de Mme Zarate, la SADC arbore une nouvelle image. Un nouveau site web avec un visuel modernisé et une meilleure qualité graphique vient d’être mis en place. La Société a également développé de nouveaux outils de communication. Le bulletin d’information a changé d’apparence et sera disponible en ligne. Il s’intitule désormais le Catalyseur et sera publié quatre fois par an.

La SADC fait aussi peau neuve sur le web. Elle est désormais présente sur les réseaux sociaux, tels que Twitter, LinkedIn et Facebook. «Notre présence, sur ces outils Internet, nous permet de rejoindre très facilement nos clients présents et potentiels, ainsi que nos partenaires. Facebook nous sert aussi à mettre en valeur les projets qui sont développés avec nos partenaires», a précisé la directrice.

Plan stratégique jusqu’en 2016
Pour 2012-2013, la SADC s’est dotée d’un plan d’action de 80 objectifs, étroitement liés au plan stratégique global prévu jusqu’en 2016. Pour Mme Zarate, les objectifs impliquent une saine gestion courante de l’organisme.

Les objectifs principaux de la Société sont la mise en place d’une veille informationnelle, encourager les PME à innover dans le but de rester compétitives, bonifier les services d’accompagnement et d’aide technique en participant notamment au comité mentorat de Sept-Rivières, introduire une politique de développement durable et assurer une desserte complète du territoire en portant une attention particulière aux communautés autochtones et anglophones.

«Je suis satisfaite de la qualité des objectifs pour 2013-2013, de belles perspectives s’offrent à nous», a conclu Soraya Zarate.

La SADC dispose d’une enveloppe de deux millions $ pour les cinq prochaines années, financé par Développement économique Canada pour les régions (DEC). Chaque année, 400 000 $ iront dans les fonds opérationnels et 30 000 $ seront consacrés au développement local. Présentement, la société dispose de deux millions de dollars à son actif.

Photo: Équipe de la SADC Côte-Nord

Partager cet article