Jonathan Genest-Jourdain veut une route nationale

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 18 janvier 2012
Temps de lecture :

Le député néo-démocrate de Manicouagan, Jonathan Genest-Jourdain, a rencontré les maires de la Minganie, vendredi. Au cœur de priorités de son mandat, le député travaillera à ce que la route 138 obtienne le statut de route nationale, de Sept-Îles à Natashquan et de Blanc-Sablon à Vieux-Fort.

Avec l’appui des maires de la Minganie, Jonathan Genest-Jourdain veut faire front commun auprès du gouvernement provincial pour que celui-ci franchisse les étapes nécessaires afin qu’une demande officielle soit adressée à Ottawa et que la 138 devienne nationale. Pour l’heure, la Conférence régionale des élus de la Côte-Nord s’est fait refuser à deux reprises la demande par le ministère des Transports du Québec.

Obtenir le statut de route nationale impliquerait que le fédéral pourrait financer le prolongement de la route 138, avec Québec. Le député souhaite que le statut soit attribué de Sept-Îles à Natashquan et de Vieux-Fort à Blanc-Sablon. «La boucle pourrait être faite par la suite», a précisé l’attaché de presse du député, Marc Fafard.

Ressources
Jonathan Genest-Jourdain a en également profité pour annoncer qu’une nouvelle ressource sera en place au bureau de Havre-Saint-Pierre, tous les vendredis. Entre-temps, un service téléphonique est disponible en semaine au 418 538-1632. Le député attend aussi l’attribution d’une ligne 1-800 pour desservir le reste de la Minganie.

(Photo : René Fréchette)

Partager cet article