Vanessa Lapierre: Une amoureuse du tricotin fait la promotion de son art

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Vanessa Lapierre: Une amoureuse du tricotin fait la promotion de son art
La boutique TriCotiCota de Vanessa Lapierre sur la plateforme Etsy connaît un franc succès.

Lorsqu’elle a lancé sa boutique en ligne TriCotiCota il y a environ un an, Vanessa Lapierre était loin de se douter que ses tricotins personnalisés et accrochables aux murs qu’elle fait à la main allaient connaître un tel succès. En effet, elle vient à peine de franchir le cap des 200 ventes depuis son ouverture. Un résultat assez surprenant pour une artisane de la région.

Vanessa Lapierre indique s’être intéressée tout naturellement à l’art à un très jeune âge. En congé maternité il y a plus d’un an, elle s’est lancée dans le tricotin. Une technique artisanale méconnue qui semble regagner en popularité. «Ça me donne un boudin le laine sur lequel je peux inscrire un prénom, des mots, des phrases et des visages d’animaux. Les possibilités sont infinies. Ça laisse vraiment place à l’imagination», explique-t-elle.

À ses créations s’ajoutent aussi des mobiles avec du bois de grève qu’elle récolte elle-même. «J’en fais beaucoup moins. C’est plus difficile de trouver de ce matériau en hiver. J’achète pas mal tout local. Je consacre plusieurs heures par semaine à ce passe-temps. Je n’en ai jamais véritablement fait le calcul», avance-t-elle. «Ça me permet réellement de décrocher. On est très peu d’artisans à s’adonner au tricotin. C’est plus populaire en Europe.»

Des clients satisfaits

Hygiéniste dentaire de profession, elle arrive tout de même à répondre en très grand nombre à des commandes plus personnalisées. Jusqu’à maintenant, elle reçoit uniquement de très bons commentaires de la part des gens qui se sont procuré l’une ou l’autre de ces créations. La boutique en ligne Etsy, lui offre un plus grand rayonnement et lui permet de rejoindre plus facilement des clients à l’extérieur de la région

Partager cet article