Un cinquième revers consécutif pour le Drakkar

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Un cinquième revers consécutif pour le Drakkar
Brandon Frattaroli a inscrit les deux buts du Drakkar dimanche, mais ce ne fut pas suffisant pour conduire les siens vers la victoire. (Photo : Jonathan Roy/LHJMQ)

Le Drakkar s’est de nouveau vaillamment battu, mais ce ne fut pas encore suffisant pour goûter à la victoire, s’inclinant 4-2 face aux Voltigeurs de Drummondville. Pour la jeune troupe de Jean-François Grégoire, il s’agit d’un cinquième revers consécutif.

« On ne lance pas assez, notre mentalité de lancer n’est vraiment pas là », a lancé le pilote du Drakkar après la rencontre. « On a des deux contre un et on cherche toujours à faire la passe. Quand t’arrives dans l’enclave, il faut mettre la puck au net mais quand c’est le temps de tirer, on lance par-dessus le but. Il ne faut pas gaspiller nos chances, il faut cadrer nos tirs. »

En début de rencontre, le gardien recrue des Voltigeurs Riley Mercer a cédé sur un faible tir de Brandon Frattaroli, le premier lancer des siens, passant le disque sous le bras du cerbère. Le Drakkar n’a d’ailleurs pris que deux lancers au premier vingt, 16 au total dans cette rencontre.

Drummondville a profité d’une double supériorité numérique pour créer l’égalité, à 15 :47. Profitant du fait qu’Olivier Ciarlo avait perdu son bâton, Justin Côté a pu battre le cerbère du Drakkar d’un tir des poignets à courte distance.

Frattaroli (11e) a récidivé dès le début de la deuxième, poussant dans un but désert une rondelle échappée par Mercer sur un lancer de Xavier Fortin. À la 12e minute, Ciarlo a de nouveau joué de malchance lorsque son coéquipier Félix Gagnon a involontairement fait dévier le tir de la ligne bleue d’Orlando Mainolfi.

« En deuxième, on a commencé à perdre des rondelles à la ligne bleue. On a ainsi perdu beaucoup d’occasions d’entrer dans leur zone et d’aller derrière leurs défenseurs », a ajouté Grégoire, qui a qualifié le match des siens de « montagnes russes ».

L’adversaire du Drakkar a pris les devants pour la première fois de la rencontre en fin de deuxième, de nouveau en avantage numérique, avec le premier en carrière de Maveric Lamoureux d’un tir imparable dans le haut du but. Ce fut là le but gagnant. Xavier Simoneau a complété le pointage dans un filet désert.

Rappelons qu’au terme du match de vendredi contre Québec, le Drakkar avait appris une bien mauvaise nouvelle alors que Mathys Poulin a subi une fracture à la sixième vertèbre qui a mis fin à sa première saison dans le circuit Courteau. C’est dommage pour lui, car après des débuts en demi-teinte, l’attaquant de 17 ans commençait à faire sa niche à bord du Drakkar.

« Il a été chanceux car il n’aura pas de séquelles à long terme », a indiqué l’entraîneur-chef. « Mathys est déçu, c’est sûr, il avait une belle progression depuis le début de l’année et il commençait à trouver sa place dans l’alignement. Il faut qu’il garde en tête qu’il avait une belle progression. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires