Journée internationale des travailleurs: Plusieurs syndicats manifestent «pour un revenu décent»

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Journée internationale des travailleurs: Plusieurs syndicats manifestent «pour un revenu décent»

Plusieurs organisations syndicales se sont réunies vendredi à côté de l’édifice Bissot à Sept-Îles pour une manifestation dans le cadre de la Journée internationale des travailleurs du 1er mai et ayant pour thème la nécessité de hausser le salaire minimum.

Le Conseil central Côte-Nord de la CSN, des membres de la CSQ, de l’APTS et du Syndicat des professionnels du gouvernement (SPGQ), entre autres, étaient présent au rassemblement. Selon le Conseil central Côte-Nord de la CSN, «la poursuite de la lutte contre l’austérité du gouvernement Couillard» était au centre de la mobilisation «en raison des effets des coupes budgétaires sur les services publics et les programmes sociaux».

«L’assurance d’un revenu décent tout au long de la vie» était aussi au cœur des revendications, évoquant la hausse du salaire minimum. «Non seulement il faut assurer un revenu satisfaisant à celles et ceux qui occupent un emploi, entre autres en revendiquant une hausse du salaire minimum, mais il faut aussi s’assurer que toute personne qui a quitté le marché du travail puisse vivre de manière convenable, et ce, jusqu’à la fin de sa vie», a affirmé dans un communiqué le président de la CSN, Jacques Létourneau.

Ce dernier rappelle que «plus de 60% des travailleurs n’ont pas de régime complémentaire de retraite».

 

Partager cet article