Innucadie: La tradition se poursuit

Organisée par la Corporation de développement patrimonial, culturel et touristique (COPACTE) de Natashquan, la 8e édition du Festival du conte et de la légende de l’Innucadie se déroulera du 11 au 14 juillet. Sous le thème du métissage, cet événement mettra à l’honneur le conte sous toutes ses formes ainsi que la musique.

Sur la Côte-Nord, cet événement est le seul dédié au conte. Ce dernier s’inscrit dans un esprit de renouveau du conte qui se manifeste dans la grande francophonie et se veut un grand rendez-vous de la parole. «C’est une grande fête entre voisins. C’est quatre jours consacrés au conte et à la musique. Cette année, l’accent est mis sur le métissage. Un thème choisi pour exprimer l’importance des liens qui se sont tissés entre la culture acadienne et celle innue», avance le directeur général de la COPACTE, Sébastien Cloutier.

Pour une première fois, toutes les festivités se dérouleront sur le même site, c’est-à-dire à proximité du Café-bistro L’Échouerie. Les activités débuteront officiellement le 11 juillet de 11h à 14h par le service d’un buffet d’accueil préparé par Adèle Bellefleur. Le public pourra alors déguster des mets traditionnels innus et aussi faire connaissance avec tous les conteurs participant à cet événement puisque chacun d’entre eux fera une courte intervention de cinq minutes.

Pour cette 8e édition, le comité organisateur pourra compter sur la présence d’un anthropologue de l’Université Laval, Paul Charest, à titre de porteur de bâton. Dans ses recherches, ce dernier s’intéresse surtout à l’adaptation des groupes sociaux à leur milieu de vie en période de changement.

Dès 21h, tous les soirs du Festival, des soirées seront proposées à L’Échouerie autour du thème «Métissés serrés». Cependant, celle du 12 juillet se déroulera à l’Église de Natashquan. Cette activité sera animée par Louise Tanguay et Jacques Tanguay. La direction musicale de ce spectacle est assurée par Aimé Champoux. Tout comme l’ensemble des activités de ce Festival du conte et de la légende de l’Innucadie, elle mettra à l’honneur le conte et la musique.

La force de cet événement réside surtout dans le talent des conteurs participants. Cette année, le public pourra ainsi entendre, entre autres, Raynald Barbarie, Andrée Dufort, Pierre Labrèche, Johanne Grégoire, André Vigneau, Jérôme Bérubé, Germaine Mestanapeo et Nicole O’Bomsawin. Cette dernière offrira également des ateliers de danse amérindienne.

Les enfants ne sont pas laissés-pour-compte puisque deux activités présentées durant ce festival leur sont proposées soit la lecture du conte ayant pour titre L’enfant des dunes effectué par Andrée Dufort (11 et 13 juillet de 10h à 11h) ainsi que le conte Au pays des grands pieds (12 juillet de 10h à 11h), lu par une enseignante de l’école Uauitshitun, Marie-Ève Gagnon.

Pour les personnes désirant obtenir plus d’informations sur le festival et sa programmation, il est possible de le faire via Internet au www.copactenatashquan.net ou par téléphone au 418 726-3054. Une ligne sans frais est aussi accessible au 1 866 726-3054.

(Photo: archives – Le Nord-Côtier)