Complexe aquatique: La Ville verse 250 000$ à Pomerleau

Photo de Éditions Nordiques
Par Éditions Nordiques
Complexe aquatique: La Ville verse 250 000$ à Pomerleau
Le complexe aquatique.

La Ville de Sept-Îles versera 250 000$ à l’entreprise Pomerleau dans une entente hors cour concernant des frais supplémentaires concernant la construction du complexe aquatique, inauguré en février.

Le conseil de ville a accordé en février 2014 le contrat de construction du complexe aquatique à l’entreprise Pomerleau inc. En mai 2016, l’entreprise beauceronne a demandé à la Ville une «compensation monétaire totalisant la somme de 1 220 000$ invoquant des coûts additionnels en lien avec le report de la date de livraison du chantier, ainsi que pour divers travaux additionnels».

Au même moment, la municipalité réclamait à Pomerleau 430 000$ «pour frais et dommages divers liés au retard de la livraison du chantier». À la suite d’une rencontre de négociation entre les deux parties, la Ville a convenu de verser 250 000$ à Pomerleau à même les fonds pour la construction du complexe aquatique, ce qui les évite de se présenter devant un juge.

«Pour la Ville, on n’achète pas la paix», a tenu à préciser le maire Réjean Porlier. «Il y avait des sommes que Pomerleau réclamait, d’autres qu’on réclamait. C’est un bon règlement. Si on parle de l’enveloppe globale du projet, on demeure à l’intérieur», a-t-il mentionné. C’est une entente «satisfaisantes pour les deux parties», a affirmé le directeur général, Claude Bureau.

Partager cet article