Des castors pourraient avoir raison de notre saison de ski

Par Sylvain Turcotte 11:43 AM - 08 octobre 2021
Temps de lecture :

Plusieurs entreprises sont à l’œuvre sur le site de la station Gallix pour réparer les dommages.

Un barrage de castors pourrait être à l’origine du bris du remonte-pente de la Station Gallix, qui ignore toujours si elle pourra accueillir des skieurs cet hiver.

« On va tout mettre en œuvre pour avoir une saison de ski, on va faire notre possible », a affirmé Loïs Babin, directeur général de la Station, lors d’une conférence de presse pour faire le point sur la situation, vendredi.

Le directeur n’était même pas en mesure d’avancer un quelconque pourcentage de chance de réussite.

« On veut tout remettre en marche, mais il faudra prendre les bonnes décisions suite à l’analyse. On attend d’avoir plus d’informations pour la suite », a-t-il ajouté.

Des barrages de castors sur deux lacs combinés à quelque 90 mm de pluie tombés le dernier week-end de septembre pourraient expliquer en partie la situation survenue le 27 septembre, l’affaissement de sol dans le secteur de la remontée mécanique.

Les tuyaux de drainage auraient alors pu être sursollicités. « Les tuyaux sont amplement bien conçus. Les trois tuyaux ont six pieds de diamètre. » 

Le rapport final des ingénieurs est toujours attendu.

Loïs Babin soutient que le secteur de la calvette ne devrait pas bouger de nouveau, mais « je n’ai pas de boule de cristal ».

On ignore combien coûteront les travaux pour réparer le remonte-pente. Les entreprises Doppelmayr, Construction & Expertise PG, ainsi que Location de l’Anse sont sur le site depuis le début pour intervenir. Les premières semaines ont surtout permis de sécuriser les lieux.

« Dopelmayr affirme n’avoir jamais vu telle situation », a souligné M. Babin. « On ne connaît pas encore les scénarios des travaux dans le secteur de la remontée ni de la calvette. La priorité était de sécuriser les lieux. Il y a des étapes à suivre ».

La bonne nouvelle est que les assurances de la station vont couvrir l’entièreté des travaux. Le contrat incluait une clause pour ce type d’événement (inondation), ce qui n’est pas le cas de toutes les stations. La Station Gallix sent l’appui de la communauté et de la population. Les Marchés 7 Jours ont fait un don de 5 000$.

L’autre bonne nouvelle, c’est que le câble de la remontée mécanique a été sécurisé. « Il y avait 20 000 livres de pression, le double de la normale », a indiqué M. Babin.

La population aura à nouveau accès aux sentiers pour profiter de randonnée pédestre. L’accès au VTT sera aussi possible. Toutefois, il n’est pas sécuritaire de circuler en 4×4. (voir les directives sur la page Facebook de la Station Gallix)

– Avec la collaboration de Emy-Jane Déry

Secteur de la calvette (ponceau). Photo Station Gallix

Partager cet article