Des poufs écocitoyens pour les élèves en adaptation scolaire

Par Sylvain Turcotte 12:45 PM - 05 juin 2021
Temps de lecture :

Trois des élèves de la classe d’adaptation scolaire de l’enseignante Myriam Castilloux (deuxième à l’arrière), Nathaniel Leboeuf, Sarah-Kim Grégoire Fontaine et Léanne Zanèse (à l’avant), accompagnés de l’éducatrice spécialisée, Geneviève Pelletier. Ils sont posés avec les poufs écocitoyens réalisés dans le cadre de leur projet du concours les Dragons Sept-Rivières.

L’économie circulaire et une activité d’écocitoyenneté sont au cœur du projet réalisé par les onze élèves en adaptation scolaire de l’école Jean-du-Nord de Sept-Îles, de l’enseignante Myriam Castilloux et l’éducatrice spécialisée Geneviève Pelletier.

Le projet de poufs éco-citoyens des jeunes âgés entre 13 et 21 ans s’inscrit dans le cadre du volet scolaire du concours les Dragons Sept-Rivières. C’est d’ailleurs une visite de la coordonnatrice du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Duplessis, Cathy Gagnon, qui a ouvert la porte à un projet entrepreneurial.

« On leur a demandé s’ils étaient prêts à s’engager et ils se sont montrés motivés », a fait savoir Mme Castilloux.
L’idée des poufs, c’est une inspiration d’images prises sur Pinterest. Le projet met de l’avant la protection de l’environnement avec l’application des trois R, réduire, réutiliser et recycler.

Il permet également aux élèves de toucher à plus des matières scolaires, particulièrement les mathématiques avec les mesures et la géométrie.

Les poufs ont été fabriqués à l’aide de matériaux recyclés, notamment des bouteilles et des matériaux de plastique. Ils ont entamé le tout au retour du congé de Pâques.

Après un premier prototype, ce fut un travail pour une méthode commune.

« Ils sont super fiers d’avoir participé. Ils ont vu quelque chose de concret et ont travaillé plusieurs notions dans le plaisir. Le projet a été un gros défi, car ils avaient besoin d’un soutien. Ils se sont beaucoup entraidés, des fois instinctivement », ont mentionné Mme Castilloux et Mme Pelletier.

La classe d’adaptation scolaire a bénéficié d’un soutien financier de 1 000$ du CJE Duplessis, montant qui a rendu le projet réalisable pour l’achat de matériel pour la fabrication.

Comme les autres projets scolaires du concours les Dragons Sept-Rivières, les élèves et le personnel se sont vus remettre une bourse de 100$ pour leur participation, en plus d’un trophée.

La dizaine de poufs éco-citoyens seront vendus et les profits serviront pour la sortie de fin d’année, une sortie sur l’île Grande Basque. Plusieurs enseignants ont déjà manifesté l’intérêt d’en acheter.

Partager cet article