Centre régional de formation: Un atout pour la réussite scolaire des Innus 

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 22 mars 2017
Temps de lecture :

En activité depuis janvier 2016, le Centre régional d’éducation aux adultes (CRÉA) de Uashat mak Mani-Utenam compte présentement environ 90 élèves répartis dans trois classes. Sa fondation découle de préoccupations soulevées en éducation lors du forum socioéconomique des Premières Nations à Mashteuiatsh au Saguenay-Lac-Saint-Jean.  

Quatrième CRÉA à voir le jour au Canada, sa fondation cherche à favoriser le développement de la communauté de Uashat mak Mani-Utenam en fournissant une éducation de qualité à ses membres. «Les services sont mieux adaptés à notre réalité qu’ils ne l’étaient auparavant, précise sa directrice, Julie Rock.  On vient  répondre à un besoin concret  exprimé par les membres de notre communauté. Pour se joindre à nous, les enseignants doivent adhérer à nos valeurs et à notre culture. C’est un élément primordial.»

Cette nouvelle entité vient reconnaître l’importance que revêt l’éducation auprès des membres de cette communauté autochtone. «Ça aide nos communautés à se réapproprier leur avenir. On est les mieux placés pour le faire. Les diplômes que l’on offre sont sanctionnés par le ministère de l’Éducation. C’est ce que l’on priorise. Une belle source de fierté collective. Ça démontre qu’on est un peuple fort. Tout ce qu’on fait, on le fait avec conviction», insiste Mme Rock.

De manière concrète, ce centre de formation générale aux adultes a contribué à augmenter le taux de diplomation chez les Innus depuis sa fondation. Il constitue un facteur important en matière de persévérance scolaire. «Comme on partage la même réalité, on arrive plus facilement à se comprendre. Une relation de confiance s’établit plus rapidement entre nos élèves et nous, indique-t-elle. Au niveau de la langue, on arrive aussi à se rejoindre. Le contact se crée rapidement. Il y a beaucoup d’entraide entre les élèves qui deviennent des modèles de réussite pour leur pair.»

De meilleures installations

Son équipe se prépare à aménager dans ses nouveaux locaux sur le boulevard des Montagnais à la fin mai. «À cet endroit, nous pourrons accueillir 140 élèves. Il faut dire qu’on en compte plus d’une quarantaine sur notre liste d’attente en ce moment. La demande est là. Nous serons en mesure d’offrir un diplôme d’études professionnelles en protection et exploitation des territoires fauniques en août grâce à une collaboration avec la commission scolaire du Fjord à Ville Saguenay. Dans son contenu, les valeurs traditionnelles occupent une place importante.»

Malgré le fait qu’il s’agit à la base d’un programme contingenté à 13 élèves, il est envisagé que plusieurs autres pourront se greffer à la cohorte de manière ponctuelle lors de diverses activités s’ils ont une expérience pertinente. Des acquis qui seront reconnus également par le ministère de l’Éducation. Une flexibilité appréciée par la direction du CREA de Uashat mak Mani-Utenam.

Pour pouvoir s’inscrire à la formation générale aux adultes, les élèves doivent être âgés d’au moins 16 ans. Le formulaire d’admission est disponible en ligne sur le site du Conseil scolaire des Premières Nations en éducation des adultes au www.conseilscolaire-schoolcounsil.com. Il doit être accompagné de pièces justificatives et expédié à l’attention de sa directrice. Il est possible d’obtenir plus d’informations au  418 962-0327, poste 5260 ou au jrock@cdrhpnq.qc.ca.

Partager cet article