Viens dans mon salon: Le talent local s’associe à Antony Lelièvre

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 18 novembre 2016
Temps de lecture :

Soucieuse de mettre les artistes locaux au service d’une bonne cause, Jinny Bezeau n’a pas hésité à venir en aide à sa manière à la famille d’Antony Lelièvre.

Initiée par Jinny Bezeau, le spectacle Viens dans mon salon sera présenté les 25 et 26 novembre à 20h au Café-théâtre Graffiti. Tous les profits récoltés seront versés à la famille d’Antony Lelièvre, un garçon atteint d’une maladie dégénérative, pour l’aider à couvrir les frais occasionnés par son état de santé précaire qui engendre de nombreux déplacements à l’extérieur de la région.

À chacune des éditions de Viens dans mon salon, Jinny Bezeau se soucie de mettre le talent local au service d’une bonne cause. «Je m’en fais une mission de vie. Je suis convaincue qu’il n’est pas nécessaire d’avoir le talent de Céline Dion pour monter sur scène. Pour moi, tout le monde a sa place dans ce spectacle. C’est un grand partage. Pour m’assurer que ça demeure convivial, je transporte les gens dans l’ambiance de mon salon», indique-t-elle.

Dès les débuts de ce concept de spectacle qui en est à sa troisième édition, son instigatrice éprouve un réel plaisir à collaborer avec des artistes locaux. «On ignore à quel point, il y a du talent à Port-Cartier. De mon côté, je ne fais pas d’audition. Il faut dire que j’ai beaucoup de difficultés à dire non, explique-t-elle. Je recrute par moi-même. En toute franchise, je ne me souviens pas qu’il y ait déjà eu des embûches à ce niveau.»

Des défis

Pour Jinny Bezeau, les frais occasionnés par la présentation d’un tel spectacle constituent un irritant majeur avec lequel elle doit composer d’une année à l’autre. «Ce qui n’est pas difficile en soi, c’est de rassembler les gens. Ce qui est le plus difficile, c’est le casse-tête financier que ça implique. Il faut s’assurer de couvrir nos frais de base. On part avec un déficit. Pour moi, c’est une grande source de stress, car on ne sait jamais si nos partenaires pourront y contribuer à nouveau», confie-t-elle.

La réalisation d’un projet artistique qui apporte de multiples bienfaits aux enfants qui en ressortent grandis de cette expérience scénique. «Quand je fais monter sur scène des enfants, les parents me font parfois part des impacts positifs que cela engendre. Pourtant, je n’ai pas l’impression d’avoir fait une réelle différence autour de moi, souligne-t-elle. Si tel est le cas, je ne peux qu’en être heureuse si j’arrive véritablement à leur donner davantage confiance en eux. Ça donne un plus grand sens à mon travail.»

Un acteur important

Appuyée par des pairs, elle signe la mise en scène de ce spectacle auquel participe Antony Lelièvre qui est reconnu pour sa personnalité énergique et son très grand sens de l’humour. «Il a un rôle important à jouer dans ce spectacle. Il en est l’élément central. Il s’investit à fond. Il prend ça très au sérieux, avance-t-elle. On sent qu’il apprécie vraiment ce que l’on fait pour lui. Ça nous fait encore plus plaisir de lui venir en aide de cette manière.»

Reconnu dans son milieu, Jinny Bezeau a réussi à transmettre cette passion de la musique à deux de ces enfants. «Tout se fait ici dans le respect. Je ne veux pas leur imposer mon rêve, insiste-t-elle. Je constate que la musique semble avoir des effets très thérapeutiques pour eux. À force de me voir jouer de divers instruments, ils en ont sûrement pris envie. Ça m’enchante grandement. Je leur laisse l’entière liberté de décider si oui ou non, ils veulent faire carrière dans ce milieu.»

Un projet personnel

L’organisatrice espère être en mesure de dévoiler en primeur un CD composé de chansons originales lors de cet événement-bénéfice. La réalisation d’un projet artistique sur lequel elle travaille depuis plusieurs mois. «J’ai franchi le cap de la quarantaine. Je me sentais prête à me mettre davantage à nue sur le plan musical. J’en étais rendue là dans mon parcours. Ça fait des années que j’écris. J’avais vraiment envie de réaliser ce projet», lance-t-elle.

Les personnes intéressées à se procurer des billets, au coût de 15$,  pour assister à l’une ou l’autre des deux représentations de «Viens donc dans mon salon» sont invitées à joindre Jinny Bezeau au 418 766-5719 ou Patrizia Delilis au 418 766-2552.

Partager cet article