Sommet sur le transport aérien régional: Sept-Îles aura son mot à dire

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 17 novembre 2016
Temps de lecture :

Le maire de Sept-Îles, Réjean Porlier, siégera sur un comité formé par l’Union des municipalités du Québec (UMQ) en vue du Sommet sur le transport aérien régional lancé par le gouvernement cet été. Les milieux politiques et économiques dénoncent depuis longtemps le coût prohibitif des billets d’avion à Sept-Îles.

Le gouvernement a annoncé un sommet, afin d’asseoir à la même table les transporteurs, ministères, entreprises et «intervenants concernés» pour améliorer l’accès aérien dans les régions nordiques. Air Canada sera invité, comme d’autres transporteurs. Le milieu économique de Sept-Îles ne se gêne plus pour accuser Air Canada de jouer avec le coût des billets d’avion à l’aéroport de Sept-Îles pour éliminer la concurrence.

De son côté, l’UMQ a mis sur pied en octobre un comité politique sur les aéroports régionaux. Ce comité «contribuera à alimenter les réflexions et les prises de position de l’Union sur les nombreux enjeux liés au transport aérien régional, entre autres en préparation de la tenue du sommet» annoncé par le gouvernement.

Le maire Réjean Porlier siégera à ce comité, dont la première réunion est prévue le 1er décembre, en tant que représentant régional. M. Porlier est également responsable de la région Côte-Nord au conseil d’administration de l’UMQ.

«Ce n’est pas une surprise pour personne ici, c’est des coûts faramineux», a mentionné le maire lors du conseil de ville du 14 novembre au sujet des billets d’avion à l’aéroport de Sept-Îles. «Donc, on aura une participation pour préparer le mémoire avec l’UMQ», a-t-il ajouté. «En espérant que cette fois-ci sera la bonne», a lancé Réjean Porlier. Ce dernier a laissé entendre que le comité formé par l’UMQ permettra de faire le suivi des éléments ressortis au Sommet.

Partager cet article