Le CISSS révoque le financement du CAB

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 16 novembre 2016
Temps de lecture :
CAB

Les anciens bureaux du Centre d’action bénévole.

Le CISSS de la Côte-Nord révoque «de façon définitive» le financement accordé au Centre d’action bénévole de Sept-Îles, qui s’élève à 251 800$ par année. Une plainte sera également déposée à la Sûreté du Québec en raison de la «gravité» de certains éléments.

Le CISSS avait mandaté une firme indépendante pour éclaircir les difficultés financières éprouvées par le CAB de Sept-Îles. «À la lumière des constats émis par la firme, le CISSS est inquiet quant à la gouvernance et à la gestion de l’organisme de même qu’à la qualité et au maintien des services offerts», a indiqué le CISSS dans un communiqué.

La gravité de certains éléments forcera d’ailleurs le CISSS à déposer une plainte à la SQ.

«Le diagnostic organisationnel relève des lacunes majeures concernant les contrôles financiers internes, la gouvernance et la gestion des ressources humaines», soulève également le CISSS. «De plus, certaines dépenses sont difficilement justifiables compte tenu de la mission de l’organisme».

Le CISSS tient néanmoins à rassurer la population. Les services comme la popote roulante, le programme PAIR, l’accompagnement et le centre de jour continueront d’être offerts. Le CISSS tente présentement «à planifier le tout» en collaboration avec différents partenaires du milieu.

 

 

Partager cet article