Grands Prix santé et sécurité du travail: Fabnor, Alouette et Hydro-Québec honorés

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 02 juin 2016
Temps de lecture :

Jacques Lajoie, délégué en santé et sécurité du travail chez ArcelorMittal à Port-Cartier, a été honoré pour son prix national remporté ce printemps.

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail du travail (CNESST) a annoncé les lauréats régionaux des Grands Prix santé et sécurité du travail à la Salle Jean-Marc-Dion de Sept-Îles. Fabnor, Aluminerie Alouette et Hydro-Québec représenteront l’an prochain la région lors des Grands Prix nationaux.

Dans la catégorie Petites et moyennes entreprises, Fabnor inc. de Sept-Îles a remporté le prix régional pour avoir conçu et fabriqué des postes de soudage rotatifs qui permettent de retourner en toute sécurité des supports pour anodes destinés à Aluminerie Alouette.

L’aluminerie de Sept-Îles est pour sa part honorée dans la catégorie Grandes entreprises pour avoir conçu des panneaux en aluminium recouvrant le convoyeur servant à transporter les matières du quai vers les silos. Les employés devaient auparavant manipuler de lourds couvercles.

Dans la catégorie Organismes publics, les travailleurs de la centrale Outarde-2 d’Hydro-Québec à Baie-Comeau ont adapté un outil permettant de faciliter l’ouverture et la fermeture d’une valve. Auparavant, la manœuvre exigeait un effort important de la part des travailleurs.

Les lauréats régionaux représenteront la région lors du Gala national des Grands Prix santé et sécurité du travail qui aura lieu à Québec au printemps 2017. Les finalistes régionaux sont ArcelorMittal Exploitation minière Canada – Mont-Wright, Produits Forestiers Résolu – Scierie des Outardes et Studio Grafink de Baie-Comeau. Jacques Lajoie, délégué santé et sécurité chez ArcelorMittal à Port-Cartier, a été honoré pour le prix Leader reçu au Gala national en mai dernier.

Moins d’accidents de travail, mais plus de décès

En 2015, 1 411 travailleurs ont été victimes d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle dans la région. Il s’agit d’une baisse de 174 cas par rapport à 2014. Cependant, six travailleurs sont décédés dans le cadre de leur travail en 2015, soit trois de plus qu’en 2014. Chaque jour, 224 personnes se blessent au travail dans la province, selon la CNESST.

Partager cet article