Manifestation: Circulation au ralenti à l’intersection des routes 138-172

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 06 mai 2016
Temps de lecture :

Une vingtaine de travailleurs et travailleuses membres du Conseil central Côte-Nord, accompagnés de représentants de la Table des groupes populaires et de citoyens, ralentissement actuellement la circulation à la jonction des routes 138 et 172, afin de protester contre les déménagements de plusieurs points de service et de centres décisionnels gouvernementaux de la Côte-Nord vers le Saguenay-Lac-St-Jean. Ils exigent dans les plus brefs délais, une rencontre avec le ministre responsable de la région, Pierre Arcand.

Shirley Kennedy

La décision de déménager des laboratoires médicaux dans la foulée du projet Optilab est la goutte qui a fait déborder le vase selon le président du Conseil central Côte-Nord-CSN, Guillaume Tremblay.  « Le projet Optilab vient s’ajouter à d’importantes décisions qui contribuent, petit à petit, à dévitaliser la Côte-Nord. Depuis un certain temps, nous savons que des postes de direction régionale sont soit abolis, comme c’est le cas au ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, soit fusionnés avec ceux du Saguenay-Lac-St-Jean, comme c’est le cas pour le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et celui de la Culture et des Communications. Existe-t-il d’autres directions régionales de ministères qui sont dans la mire du gouvernement ? » , questionne le président du CCCN-CSN.

À cette problématique, s’ajoute, selon M. Tremblay, l’absence de la Côte-Nord sur la liste des régions qui accueilleront les nouvelles « supercliniques » annoncées par le ministre Gaétan Barette, ainsi que la problématique criante de la main-d’œuvre indépendante qui travaille sur la Côte-Nord, mais qui retourne dépenser son argent à l’extérieur de la région.

Les manifestants sollicitent l’appui des groupes sociaux, de la population et surtout des élus,  « afin qu’ils fassent preuve de leadership et qu’ils se concertent autour de ces constats » , affirme Guillaume Tremblay.

Avec Fanny Lévesque

Partager cet article