Quai multiusager: Cliffs salue «les efforts de Québec pour raviver l’économie»

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 16 mai 2014
Temps de lecture :

Les installations de la Société ferroviaire et portuaire de Pointe-Noire.

Cliffs Natural Resources salue «les efforts» de Québec, qui intervient dans le litige l’opposant au Port de Sept-Îles. Réagissant à l’article du Nord-Côtier, la société s’est dite «persuadée que ces efforts combinés ne pourront que résulter en une solution gagnante pour la région et les parties concernées.»

Vendredi, le Journal révélait que le gouvernement libéral avait mandaté son ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, Jacques Daoust, pour dénouer l’impasse entre les parties, qui compromet l’accès au futur quai multiusager. Une rencontre avec l’autorité portuaire a eu lieu à Québec, mercredi. Cliffs soutient ne pas avoir «encore» été interpellée par le gouvernement dans le dossier.

Le géant américain mise aussi sur la participation du maire de Sept-Îles, qui s’est rendu au début du mois, au siège social de la minière à Cleveland, en compagnie d’acteurs du milieu économique de la région. «Nous croyons qu’il peut nous aider à développer une approche plus productive pour la suite des discussions», a indiqué la porte-parole Arlène Beaudin.

Réjean Porlier souhaite que les parties sortent du «cadre légal» pour s’entendre. Il propose que la Ville agissent à titre «facilitatrice» dans l’affaire.

L’accès au quai multiusager, toujours en construction à Pointe-Noire, n’est toujours pas garanti aux cinq sociétés minières, qui ont financé la moitié du projet de 220 millions $. Le Port et Ottawa ont complété le montage financier en allongeant chacun 55 millions $.

(Photo: courtoisie – Cliffs Natural Resources)

Partager cet article