Greffe-toi à nous: Carolyne Jomphe s’associe à la cause

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 07 janvier 2014
Temps de lecture :

Souper-bénéfice Greffe-toi à nous

Fière ambassadrice de la Côte-Nord, Carolyne Jomphe n’a pas hésité à accepter l’invitation qui lui a été lancée par l’organisme Greffe-toi à nous pour participer à son souper-bénéfice qui se tiendra le 1er février à 18h au Centre des congrès de Sept-Îles. Pour l’auteure-compositrice-interprète, ceci représente une belle opportunité de donner au suivant.

Beaucoup de tabous existent encore autour du don d’organes. Par la tenue d’une telle activité, Carolyne Jomphe croit fermement que la population sera davantage sensibilisée à cette cause. « Le meilleur moyen, c’est d’en parler, affirme-t-elle. Je crois que c’est là une belle vitrine pour l’organisme. Ça lui permet de présenter clairement sa mission.»

En plus de la signature de la carte du don d’organes, la personne intéressée doit en informer ses proches pour que sa volonté soit respectée suite à son décès. «Un tel geste peut sauver des vies. Parfois, certaines personnes hésitent à débrancher un proche lorsqu’il est dans un coma profond, car elle croit à tort qu’elle précipite la mort de leur proche», a tenu à préciser celle qui a signé un partenariat avec Voyages Coste. Une entente qui l’amène à promouvoir différents attraits touristiques de la région.

La chanteuse country se dit aussi consciente des contraintes financières engendrées par la vie en région éloignée. «Pour une personne qui est en attente d’une greffe ou qui a reçu un organe, les frais de transport et d’hébergement sont considérables. Un organisme comme Greffe-toi à nous apporte un réel baume sur le plan financier en aidant ses personnes ou leur proche à assumer tous les frais reliés à la vie loin des grands centres. Là où les soins sont généralement offerts.»

Un choix censé
En activité depuis 2013, le président de l’organisme Greffe-toi à nous, Lucien Dallaire, admet ne pas avoir hésité à s’associer à Carolyne Jomphe pour la tenue du souper-bénéfice. «Nous savions que Carolyne était une personne de cœur. Elle vient de notre région, souligne-t-il. Alors, elle comprend très bien ce qu’implique le phénomène d’éloignement. C’était un choix tout indiqué.»

L’organisation d’une telle activité-bénéfice représente une importance source de financement. L’organisme espère amasser environ 6 000 $ sur un budget annuel de fonctionnement de 10 000 $. Sa mission consistant à offrir éventuellement une aide financière aux personnes en attente d’une greffe ou en suivi post-opératoire.

«Nous en sommes à l’étape de faire connaître nos services dans le réseau de la santé. Ce sont eux qui orienteront les gens dans le besoin vers notre organisme», a confié M. Dallaire qui comprend très bien le fardeau financier qu’implique un don d’organe, étant lui-même un greffé.

Informations générales
Les billets pour assister à cette soirée-bénéfice comprenant un spectacle de la chanteuse cayenne, Carolyne Jomphe et une soirée dansante avec des musiciens locaux sont en vente à la Librairie Côte-Nord de Place de Ville, à la boutique l’Élégante et à l’Épicerie Chez Arthur au coût de 25 $. Ceux et celles désirant obtenir plus d’information sur cette activité de financement pour l’organisme Greffe-toi à nous, sous la présidence d’honneur de Denis Clements, sont invités à composer le 418 962-6893.

Le président d’honneur de ce souper-bénéfice, Denis Clements, est accompagné de la chanteuse country, Carolyne Jomphe et du président de l’organisme Greffe-toi à nous, Lucien Dallaire. (Photo: Le Nord-Côtier)

Partager cet article