Mine Arnaud ne convoite plus le parc aux Écureuils

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 27 novembre 2012
Temps de lecture :

La société Mine Arnaud, qui prévoit d’implanter une mine d’apatite à ciel ouvert près de Sept-Îles d’ici 2014-2015, n’a pas renouvelé les titres miniers qu’elle possédait sous le parc Aylmer-Whittom, plus populairement appelé parc aux Écureuils. La ville en a profité pour entamer une procédure auprès du ministère des Ressources naturelles afin de faire de ce parc une zone protégée.

Mine Arnaud avait en sa possession des titres miniers sous le parc Aylmer-Whittom situé à l’entrée ouest de la ville de Sept-Îles, très apprécié de la population pour ses sentiers de promenades et la beauté du paysage. Le 7 novembre dernier, la société a choisi de ne pas renouveler la possession des titres miniers auprès du ministère des Ressources naturelles et renonce ainsi à ses droits d’exploration et d’exploitation en ce qui concerne cette zone en particulier.

La société avait en effet reçu des craintes de la population concernant l’avenir de ce parc. Mine Arnaud s’était alors engagé à ne pas toucher à ce territoire. «Nous avons entendu les préoccupations des gens concernant le parc Aylmer-Whittom et nous avons posé les actions nécessaires pour répondre aux attentes de la population. Il s’agit d’un premier pas vers la protection de ce lieu d’importance pour la collectivité de Sept-Îles», a déclaré le directeur du projet Mine Arnaud, François Biron.

La ville s’implique
De son côté le maire de Sept-Îles Serge Lévesque a confirmé qu’il avait envoyé une lettre jeudi dernier au ministère des Ressources naturelles afin de soustraire cette zone de tout projet minier.
L’annonce de Mine Arnaud n’a cependant pas impressionné les groupes opposés au projet d’implantation d’une mine à ciel ouvert près du Canton Arnaud. «C’est quelque chose qui aurait dû être fait depuis longtemps», a déclaré la porte-parole du Groupement pour la sauvegarde de la baie de Sept-Îles, Louise Gagnon. «S’ils avaient agi sur le parc Ferland ça aurait été une bonne nouvelle, mais là on passe à côté du vrai problème qui concerne la santé publique», a-t-elle estimé.

La société Mine Arnaud, n’a pas renouvelé les titres miniers qu’elle possédait sous le parc Aylmer-Whittom. (Photo – Ville de Sept-Îles).

Partager cet article