Saint-Augustin : Le député appuie les manifestants

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 27 octobre 2011
Temps de lecture :

Le député de Manicouagan, Jonathan Genest-Jourdain, appuie les doléances de la quarantaine de citoyens, qui ont manifesté jeudi à Saint-Augustin, pour obtenir une meilleure qualité ainsi qu’un prolongement du service de traversier sur la rivière Saint-Augustin. Le néo-démocrate en appelle aux bons sens des acteurs concernés.

Selon le député, deux problèmes émanent des revendications de la population, «le premier est la nécessité de la continuité du service» entre le 1er novembre 2011 et le 31 mars 2012. «L’opérateur actuel du service a fait part de sa volonté d’arrêter d’offrir le service le 1er novembre 2011, soit avant la date à laquelle la Société des traversiers du Québec doit commencer à offrir elle-même le service, soit le 31 mars 2012. Cette situation ferait en sorte que la population serait, du jour au lendemain, privée d’un service qu’elle juge essentiel sans véritable option de rechange», a-t-il expliqué dans un communiqué.

Le second réside dans «la régularité et la fiabilité du service tel qu’il est offert.» Selon Jonathan Genest-Jourdain, «les manifestants l’on démontré une fois de plus hier : ils sont insatisfaits du service (…) le service est offert à des fréquences aléatoires; le simple fait d’aller au dépanneur devient la tâche d’une journée entière.» Pour le député, Québec doit s’assurer de la sécurité des usagers avant que l’hiver arrive. «Les périodes de gel et dégel sont les plus dangereuses; or, avec les hivers qui sont plus doux, ces périodes sont de plus en plus fréquentes», a-t-il mentionné.

En ce sens, Jonathan Genest-Jourdain interpelle le ministre délégué aux Transports du Québec, Norman MacMillan pour qu’il agisse dans l’intérêt de la santé et la sécurité des résidents de Saint-Augustin, et de la bande voisine, Pakua Shipi. «Malgré la complexité des relations entre les acteurs concernés, j’en appelle à leur bon sens, à leur professionnalisme et leur capacité d’empathie pour qu’une solution rapide soit apportée et que la population ne soit plus prise en otage d’un service déficient», a-t-il ajouté.

La Société des traversiers du Québec exploite en partenariat avec la municipalité de Saint-Augustin, le service de traversier sur la rivière du même nom. L’opération de cette traverse a été donnée à une entreprise privée.

Jonathan Genest-Jourdain

Partager cet article