Sharon Ishpatao Fontaine et Yamie Grégoire : une première expérience concluante

Sharon Ishpatao Fontaine et Yamie Grégoire : une première expérience concluante

Sharon Ishpatao Fontaine et Yamie Grégoire, les deux actrices principales de Kuessipan.

Crédit photo : Le Nord-Côtier

Tout comme leur personnage respectif, Sharon Ishpatao Fontaine et Yamie Grégoire sont rapidement devenues complices sur le plateau de tournage de «Kuessipan».  Elles ont tellement apprécié cette expérience, qu’elles entendent toutes deux travailler fort pour qu’une telle opportunité se présente à elles à nouveau.

Artiste en art visuel, Sharon Ishpatao ajoute avec «Kuessipan» une nouvelle corde à son arc. «J’ai toujours aimé toucher à tout. J’aimerais bien pouvoir participer à d’autres films. Cette expérience est extraordinaire, soulève-t-elle. Ce film n’a rien de larmoyant en soi. Il est le portrait moderne d’une communauté et il s’en dégage beaucoup d’espoir.»

Sharon Ishpatao Fonrtaine
L’actrice Sharon Ishpatao Fontaine lors du tournage.

Lorsqu’elle a su qu’elle décrochait le rôle, cette Nord-Côtière admet avoir été quelque peu «sonnée». «Je ne m’y attendais vraiment pas, mais en même temps, je l’espérais tellement. J’ai beaucoup pleuré quand j’ai appris la nouvelle. J’ai cru comprendre que Myriam (la réalisatrice) m’avait choisie pour mes ressemblances avec Mikuan. Tout comme elle, je m’épanouis et je m’affirme de plus en plus. C’est un point que nous avons en commun», avance-t-elle.

Un plaisir évident

Même si elle partage plusieurs traits de personnalité en commun avec Shaniss, Yamie Grégoire souligne avoir eu à faire un imposant travail pour arriver à se glisser dans sa peau. «Ce qu’elle vit est assez sombre. J’ai vécu beaucoup d’émotion. J’ai parfois douté de moi, mais j’ai foncé. J’avais tellement envie de relever le défi», lance-t-elle.

L’interprète de Shaniss se souvient avoir éprouvé beaucoup de joie lorsqu’on lui a dit qu’elle avait décroché ce rôle. «J’ai pleuré. Je suis passée par toute une gamme d’émotions. Je n’étais pas sûre que mes parents seraient aussi fiers au départ. Je devais déménager pendant un mois et demi pour le travail. À mon âge, j’étais certaine qu’ils allaient refuser.  Heureusement, ils m’ont soutenue dans cette belle aventure qui est loin d’être terminée.»

En même temps, elle ajoute avoir été surprise d’être retenue, car elle demeure convaincue de ne pas avoir présenté la meilleure audition qu’il soit. C’est pour elle la réalisation d’un rêve qu’elle chérissait depuis longtemps. «J’ai envie de poursuivre dans ce domaine. À la fin d’une journée de tournage, je me sens réellement fière de moi», affirme-t-elle.