Le tourisme autochtone en essor sur la Côte-Nord

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
Le tourisme autochtone en essor sur la Côte-Nord
Le directeur général de Tourisme Autochtone Québec, Dave Laveau, est emballé par les projets touristiques dans les communautés de la Côte-Nord.

La table à dessin ne manque pas de projets chez Tourisme Autochtone Québec, aux dires de son directeur général, Dave Laveau. Les idées fusent de toutes parts chez les différentes communautés de la belle province.

« C’est un des rares secteurs où la demande dépasse l’offre », soutient d’entrée de jeu, en entrevue, M. Laveau.

La clientèle touristique recherche constamment de nouvelles expériences. « L’offre d’hébergement permet la rétention pour développer des activités. En région éloignée, c’est parfait. C’est ce que veut la clientèle internationale, que la qualité soit au rendez-vous », a-t-il ajouté.

Lors de son allocution concernant l’inauguration d’InnuBerge à Unamen Shipu, le directeur général de Tourisme Autochtone Québec a qualifié de « Wow! » ce qu’il a vu des lieux et de l’accueil reçu.

S’il ne peut trop s’avancer sur les projets en cours, M. Laveau mentionne que « la région de la Côte-Nord est celle avec le plus de projets sur la table à dessin. Il a parlé notamment de l’économusée sur lequel travail Josée S. Leblanc à Uashat mak Mani-utenam.

« Il faut faire profiter des quatre saisons. Il n’y a pas de communauté qui n’a pas de projets. Ça bouillonne de partout, c’est très motivant », assure-t-il. Selon lui, la pénurie de la main d’œuvre ne touche pas l’industrie touristique autochtone.

 

 

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de