Le Drakkar en isolement avant de reprendre l’entraînement

Photo de Steeve Paradis
Par Steeve Paradis
Le Drakkar en isolement avant de reprendre l’entraînement
Pierre Rioux a bien quelques appels des autres directeurs généraux du circuit Courteau, mais la période de transactions s’avère assez calme ces jours-ci. Rappelons que la période d’échanges se termine le 25 janvier.

Depuis leur retour à Baie-Comeau le 3 janvier, les joueurs du Drakkar sont en isolement dans un établissement hôtelier afin de respecter les consignes édictées par la santé publique. À compter de ce mercredi, ils devraient pouvoir compléter cette période d’isolement dans leurs familles de pension.

« Tout le monde a passé des tests de dépistage le 3, qui se sont tous avérés négatifs. Depuis, les joueurs sont à l’hôtel jusqu’à aujourd’hui (mercredi) et ils compléteront leur confinement dans leurs familles de pension. On a toujours suivi à la lettre les demandes de la santé publique et on va continuer à le faire », a lancé le directeur général du club, Pierre Rioux.

En théorie, les porte-couleurs du Drakkar devraient donc reprendre l’entraînement au début de la semaine prochaine, mais Rioux préférait attendre le point de presse du premier ministre François Legault, en fin d’après-midi mercredi, avant de l’officialiser.

Le dg n’attend toutefois pas les instructions les bras croisés et il discute avec ses homologues du circuit Courteau pour de possibles transactions. Rappelons que la période d’échanges dans la LHJMQ a été prolongée jusqu’au 25 janvier.

« Il y a bien des discussions, mais pas beaucoup de mouvements présentement, à part Rimouski qui vient de bouger mardi (expédiant notamment Justin Bergeron et Zachary Massicotte à Shawinigan). Honnêtement, comparativement à l’an dernier, je n’ai pas eu beaucoup d’appels », a-t-il ajouté en faisant valoir que cette saison de pandémie ralentit les ardeurs de certains clubs.

Évidemment, le nom de Christopher Merisier-Ortiz revient le plus souvent dans ces conversations. En rappelant que le vétéran défenseur peut potentiellement revenir comme joueur de 20 ans l’an prochain, Rioux confie qu’il reçoit des appels de clubs qui ne visent pas nécessairement les grands honneurs cette saison, mais plutôt la saison prochaine.

« Une chose est sûre, c’est que je ne le donnerai pas pour pas cher. Chris, ce n’est pas le gars qui parle le plus, mais c’est un leader qui donne toujours son maximum sur la glace. »

En conclusion, Pierre Rioux espère avoir de bonnes nouvelles à annoncer bientôt dans le dossier des joueurs européens mais, comme c’est le cas depuis le début de la saison, il navigue encore un peu dans l’inconnu en ce qui concerne le retour plus qu’attendu de Raivis Kristians Ansons et Valentin Demchenko dans l’uniforme du Drakkar.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires