Le cycle de vie du saumon démontré aux jeunes

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
Le cycle de vie du saumon démontré aux jeunes
La chargée de projet de l’OBV Duplessis, Audree Giard, les enseignantes de l’école Gamache Mélissa Allain et Fannie Godbout ainsi que la biologiste de Saumon Québec, Alexandra Déry. On les voit ici autour de cet aquarium qui a accueilli 200 œufs de saumon.

Pas moins de 200 œufs de saumon ont été déposés dans un aquarium, installé dans une classe de cinquième année de l’école Gamache à Sept-Îles, par l’organisme Saumon Québec. En provenance de la Station piscicole du Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs, ils permettront aux élèves d’en savoir plus sur le cycle de vie du saumon et sur son importance dans l’écosystème marin. 

Avant la venue en classe de la chargée de projet de Saumon Québec pour la livraison des œufs de saumon, l’Organisme des bassins versants (OBV) de Duplessis s’est assuré de mettre en place la logistique nécessaire pour assurer le bon fonctionnement du programme Histoire de saumon. C’est également son équipe qui animera différentes activités en classe au cours de l’année scolaire et qui prêtera main-forte aux enseignants au besoin.

L’aquarium a été installé dans la classe de Fannie Godbout, enseignante de cinquième secondaire de l’école Gamache à Sept-Îles. Elle mène ce projet éducatif de pair avec l’une de ses collègues enseignantes, Mélissa Allain, qui en est voisine de classe et enseigne à des élèves du même niveau scolaire. À leur deux, elles rejoignent près d’une quarantaine de jeunes.

« On avait reçu un courriel. J’avais déjà vu des images d’un tel projet. Quand j’ai lu, j’ai tout de suite écrit et j’ai bien fait. On est chanceux de pouvoir vivre une telle expérience », lance Mme Godbout.

Les élèves auront l’occasion de suivre le développement des saumons, de l’œuf à l’alevin, et ce, jusqu’à leur mise à l’eau à la rivière Moisie en juin 2020. Par le biais de plusieurs activités éducatives, ils pourront aussi connaître quelles sont les menaces qui pèsent sur cette espèce.

Un retour à Sept-Îles

Biologiste de formation, Alexandra Déry souligne que ce programme existe depuis 20 ans, mais qu’il a fait l’objet d’une refonte il y a quelques années avec l’arrivée du personnage de Salmo. Aucune école de Sept-Îles n’avait participé à Histoire de saumon depuis 2013. « J’ai approché l’OBV, car il était difficile pour nous d’assurer un suivi sur le plan local. Plus de 60 écoles y participent en 2020 », précise la chargée de projet et biologiste, Alexandra Déry.

Lors de cette livraison des œufs de saumon, les élèves étaient pour la plupart peu bavards, mais extrêmement curieux. « Je suis nouvelle pour ces jeunes. C’est un gros moment pour eux, enchaîne Mme Déry. Chaque année, on apporte de nouvelles activités. C’est un programme qui est très malléable. Les enseignants ont carte blanche. Ça se fait autant au primaire qu’au secondaire. »

Pour ceux qui l’ignorent, le saumon est une espèce parapluie. « Il recoupe tellement d’environnements marins différents. Il est difficile de le protéger à toutes les étapes de son cycle de vie. Le taux de survie est encore très bas. Trois à quatre pour cent seulement d’entre eux survivent », explique la biologiste de Saumon Québec. « Les rivières qui ont le plus de saumon sont souvent celles utilisées par les pêcheurs.

Il est à noter que des élèves de l’école Du Boisé participent également à ce programme de Saumon Québec.

Partager cet article

3
LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
1 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Florence BruneauÉric Martin Recent comment authors
  S'abonner  
Récent oldest most voted
Me notifier de
Florence Bruneau
Guest
Florence Bruneau

Bonjour
Je suis éducatrice en milieu scolaire. Cette année avec mon groupe de jeune nous avons fait comme projet de l’aquaponie en aquarium. ( Cela à permis d’expliquer ce qu’est un écosystème). Votre projet sur le cycle de vie sur les saumons m’intéresserait énormément pour l’année prochaine.
Serait-ce possible?
Mon école se situe sur la rive Sud de Québec.
Merci 😊