La Coalition Union 138 et la Société du pont veulent s’expliquer de vive voix

Photo de Shirley Kennedy
Par Shirley Kennedy
La Coalition Union 138 et la Société du pont veulent s’expliquer de vive voix
Les représentants de la Coalition Union 138 et de la Société du pont sur le Saguenay, lors d’une précédente conférence de presse.

La Coalition Union 138 et la Société du pont sur le Saguenay demandent une rencontre avec le ministre des Transports, François Bonnardel.

Les militants souhaitent faire valoir leurs arguments par le biais d’une rencontre privée, et ce, dans les plus brefs délais.

Dans un communiqué émis vendredi, les porte-parole des deux organisations, Guillaume Tremblay et Marc Gilbert, mentionnent que « jusqu’à présent, les gouvernements ont toujours refusé de participer à l’épreuve des faits en ce qui concerne le pont, ce qui nous laisse croire que leurs arguments étaient davantage politiques qu’économiques, sociaux ou même environnementaux ».

À titre de comité consultatif pour la Coalition Union 138, les représentants de la Société du pont sur le Saguenay estiment avoir développé une certaine expertise au fil des années, allant même jusqu’à se rendre en Europe pour la cause.

« Aujourd’hui, la Coalition Union 138 souhaite avoir une discussion franche basée sur des faits primant les principes de développement durable. »

Tel que résolu lors de son récent congrès, la Fédération québécoise des municipalités (FQM), accompagnera la démarche de la Coalition Union 138, visant le désenclavement de la Côte-Nord.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de