Le carburant se fait rare en Basse-Côte-Nord

Par Nicolas Dupont 4:23 PM - 04 octobre 2019
Temps de lecture :

Les inventaires de carburant sont au plus bas en Basse-Côte-Nord. Selon le préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent, Randy Jones, le navire-citerne n’est toujours pas venu cette année.

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles a confirmé l’information. « En raison de l’impossibilité pour Harnois Énergies d’avoir un navire-citerne au moment opportun pour effectuer une livraison, l’approvisionnement en produits pétroliers des municipalités de la Basse-Côte-Nord a été perturbé au cours des dernières semaines », explique la relationniste du ministère, Catherine Ippersiel.

Les inventaires sont bas dans les six dépôts gérés par la Fiducie pour l’approvisionnement en hydrocarbure de la Moyenne et de la Basse-Côte-Nord. Aucun des villages n’aurait cependant manqué de carburant.

Des mesures ont été mises en place par Harnois Énergies pour livrer par barge de l’essence et du carburant diesel aux dépôts d’Harrington Harbour, Tête-à-la-Baleine, La Tabatière et Saint-Augustin

« Les volumes de carburants, qui ont notamment été livrés par barges, seront plus que suffisants jusqu’à l’arrivée du navire-citerne qui est prévu autour du 10 octobre, avec à son bord les quantités requises pour assurer l’approvisionnement de toutes les municipalités pour tout l’hiver et jusqu’à une prochaine livraison au printemps prochain », affirme Mme Ippersiel.

Partager cet article