Kuessipan continue de voyager

Photo de Éric Martin
Par Éric Martin
<i>Kuessipan</i> continue de voyager
Les honneurs ne cessent de se multiplier pour Kuessipan dont l'essence tourne autour de l'amitié entre deux adolescentes innues. Photo Facebook Kuessipan

Depuis sa sortie en salle, le long-métrage Kuessipan ne cesse de s’illustrer partout où il a été projeté. Le voici maintenant qui se retrouve parmi les films en compétition à la 43e édition du Festival du film de Göteberg en Suède. Il y a fort à parier qu’il se démarquera à nouveau du lot.

Cette reconnaissance obtenue par ce film, tourné entièrement à Uashat mak Manu-utenam et Sept-Îles, a débuté avec sa présentation au Toronto International Film Festival (TIFF) dans la section « Discovery ». S’en est suivi le titre de meilleur film au Festival de cinéma de la Ville de Québec. À deux reprises, il a aussi été désigné comme le meilleur film canadien à Windsor et à Moncton.

Après avoir obtenu la mention spéciale du jury au Festival international du film francophone de Namur, ce long-métrage sera d’ici peu présenté au Festival international du film de Tromso en Norval, au Festival du film de Santa Barbara en Californie et aussi au Festival du premier film d’Annoray. Ceci vient s’ajouter à sa projection au Festival du film de Göteberg en Suède.

Cette œuvre cinématographique de Myriam Verreault occupe également la première place du Top Québec 2019 de la revue du cinéma québécois Séquence. Kuessipan devance Antigone de Sophie Dérapse, qui a été sacré meilleur film canadien au TIFF et choisi par le Canada pour l’Oscar du meilleur film en langue étrangère, et Carnaval d’Alexandre Lavigne.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de