Deux caméras valent mieux qu’une

Photo de Jean-Christophe Beaulieu
Par Jean-Christophe Beaulieu
Deux caméras valent mieux qu’une
Les deux jeunes entrepreneurs et producteurs, Jason Blanchard et Julien Choquette.

Deux jeunes entrepreneurs septiliens s’unissent pour combler leurs clients au maximum et réaliser de plus gros projets. Julien Choquette et Jason Blanchard ont choisi la collaboration plutôt que la compétition. Ils représentent ainsi la mentalité de la nouvelle génération d’entrepreneurs.

Le photographe Julien Choquette, 39 ans, et le producteur Jason Blanchard, 22 ans, sont tous deux de la nouvelle génération d’entrepreneurs. À leur compte depuis deux ans avec respectivement Photo Impression JC et JB Film, ils ont bien vu les opportunités que la collaboration pouvait leur apporter. Passionnés de production et de contenus visuels, ils ont travaillé chacun de leur côté un bon moment avant de s’unir.

«Ça fait longtemps que je fais de la photo, j’ai commencé à l’époque des chambres noires et négatifs, dans les années 90. Au tout début, c’est le sport qui m’a poussé à me lancer en photo. Je courais les évènements sportifs et vendais des photos au journal», se rappelle Julien Choquette.

«Ça part du sport pour moi aussi. Je faisais du kitesurf au niveau semi-professionnel et les commanditaires donnaient du budget selon les contenus photos et vidéos que je faisais. J’ai eu envie d’en faire quelque chose de plus concret avec JB Films, raconte quant à lui Jason Blanchard.

Pour un meilleur résultat

Après plusieurs mois de travail au sein de leur propre petite entreprise, les gars commençaient à avoir de plus gros projets sur leurs listes respectives. À force de se croiser dans divers évènements et de se côtoyer dans le cadre de différentes réalisations, ils ont finalement décidé de collaborer.

«Dans la dernière année, on a fait la majorité de nos projets ensemble. L’objectif est tout d’abord d’offrir un meilleur résultat au client. La photo et la vidéo c’est complémentaire. À deux, on a un meilleur éclairage, deux angles de vues, deux visions différentes. Nos philosophies sont assez semblables par contre», affirme Jason Blanchard.

Malgré la différence d’âge, la chimie semble bien installée dans le duo de créateurs. Celle-ci s’est développée dès leur premier projet commun en mai dernier, pour Ma Communauté (Telus).

«Histoire d’un village c’était dix histoires sur dix villages de la Côte-Nord. Ç’a été vraiment trippant à tourner. On a voyagé de Tadoussac à Kegaska, en passant par l’île d’Anticosti. Ayant passé une bonne partie de l’été ensemble, c’est là qu’on a développé notre chimie», indique le plus jeune du duo.

Depuis, ils auront entre autres produit du contenu pour les Dépanneurs 7 jours, Aluminerie Alouette et la Table bioalimentaire de la Côte-Nord. Très actifs, les deux entrepreneurs sortent tout juste du tournage de «Traditions», une autre série d’émissions qui sera présentée à la télévision communautaire de Telus dès janvier.

Et c’est loin d’être terminé

Impliqués dans leur communauté, les deux créateurs contribuent à amener un renouveau sur la scène entrepreneuriale. Où se voient-ils dans cinq ans?

«On y va au jour le jour pour l’instant, on est très occupé. Mais on se voit clairement faire ça ensemble pendant plusieurs années. Les retombées sont trop intéressantes pour laisser tomber cette belle collaboration», indique Julien Choquette.

«Pour l’avenir, on pourrait peut-être développer une entreprise commune, avec un local, un endroit pour travailler et où on pourrait accueillir d’autres collaborateurs», ajoute Blanchard.

Une chose est sûre, la région devra s’attendre à voir cette jeune équipe dynamique encore longtemps dans le paysage.

Partager cet article