Des projets plein la tête et le sac à dos

Photo de Laurence Dupin
Par Laurence Dupin
Des projets plein la tête et le sac à dos
Le van est acheté mais il ne sera aménagé que cet hiver. En attendant, Isabelle sillonne les routes du Québec à la découverte des produits locaux.

Nous vous avions présenté il y a quelques mois, Cœur de Nomade, Isabelle Poirier et son fils, qui avaient dû interrompre leur tour du monde en raison de la pandémie de COVID-19. Aujourd’hui, son fils est parti étudier à Québec et Isabelle a des projets plein la tête.

Débordante d’énergie et de projets. C’est ainsi que l’on peut décrire Isabelle Poirier. Après son retour du Tour du monde interrompu, elle continue à faire des projets dont certains devront attendre la fin de cette pandémie.

Un de ses plus importants projets actuellement est celui de vivre dans le van qu’elle vient d’acheter à l’année. Il va, bien entendu, être aménagé dans ce but avec un espace bureau pour qu’elle puisse continuer à exercer comme nutritionniste et tous les aménagements pour y habiter même l’hiver. Et oui, même l’hiver c’est possible.

En attendant, Isabelle est installée à l’auberge de jeunesse et elle exerce son métier de nutritionniste avec sa clientèle privée. Mais elle n’a pas mis de côté ses idées de voyage. « Je souhaitais repartir en octobre au Kirghizistan, mais avec la pandémie ce ne sera pas possible. Mais je ne laisse pas tomber mes projets de voyage. Quand tout cela sera derrière nous, je compte faire traverser mon van par cargo pour voyager en Europe », précise-t-elle. Elle souhaite pouvoir travailler neuf mois et voyager trois mois, en commençant sans doute par le Canada vue la situation.

En attendant en plus de son travail, elle sillonne les routes de la Côte-Nord avec son van pour découvrir et faire découvrir les produits locaux en partenariat avec TourismeCôte-Nord. Ses articles et photos sont publiés sur son site cœurdenomade.com. Mais elle ne se contente pas seulement de la Côte-Nord puisqu’elle a débuté avec l,île d’Orléans. Elle précise d’ailleurs pour ce premier article : «Cet article est donc le premier d’une série de délicieuses aventures sensorielles où saveurs québécoises et artisans de nos terres œuvrent comme matière première dans mes virées gourmandes du Québec ». Elle s’est ensuite rendue à Natashquan et doit  faire le tour du lac Saint-Jean.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires