COVID-19 : La Ville de Sept-Îles réduit ses services à l’écocentre et au lien d’enfouissement technique

Photo de Sylvain Turcotte
Par Sylvain Turcotte
COVID-19 : La Ville de Sept-Îles réduit ses services à l’écocentre et au lien d’enfouissement technique

La Ville de Sept-Îles apporte quelques changements à ses services de son écocentre ainsi qu’à son lieu d’enfouissement technique en raison des circonstances actuelles, la pandémie de la COVID-19.

Pour une période indéterminée, tous les résidus domestiques dangereux (aérosols, batteries, huiles usées, bonbonnes de propane, ampoules, pneus, etc.), les peintures, teintures et vernis ainsi que le matériel électronique (ordinateurs, tablettes, cellulaires, etc.) ne seront plus acceptés aux deux sites.

« Les citoyens sont invités à conserver ces produits dans un endroit sécuritaire, jusqu’à la reprise du service régulier. On rappelle que ces matières ne doivent en aucun cas être déposées à la poubelle, dans le bac bleu ou dans la nature », indique Amélie Robillard, conseillère en communications à la Ville de Sept-Îles.

L’écocentre reste ouvert pour l’instant tous les jours de 12 h à 16 h, à l’exception du mercredi. Vieux meubles et électroménagers, matériaux de construction, métaux, carton, branchages et autres (à l’exception de la liste mentionnée plus haut) peuvent y être déposés. Vous pouvez consulter le ville.sept-iles.qc.ca/ecocentre pour plus de détails. Le lieu d’enfouissement technique est ouvert du lundi au vendredi, de 7 h à 17 h.

Afin de respecter les directives de distanciation sociale imposées par le gouvernement du Québec, l’accès au site de l’écocentre est limité à un nombre restreint de clients à la fois. « Cette situation peut entraîner des délais. Nous vous remercions de votre patience et de votre compréhension », conclut Mme Robillard.

Partager cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

avatar
  S'abonner  
Me notifier de