Cloé, Émilie et Laurence s’expatrieront pour jouer au volley

Photo de Karine Lachance
Par Karine Lachance
Cloé, Émilie et Laurence s’expatrieront pour jouer au volley
Cloé St-Gelais et Émilie Gagnon se joindront à l’équipe de division 1 des Volontaires du Cégep de Sherbrooke pour leur prochaine saison de volleyball tandis que Laurence Larrivée portera les couleurs des Élans de Garneau en division 2. (Photo : courtoisie )

Cloé St-Gelais, Émilie Gagnon et Laurence Larrivée complèteront leur secondaire dans quelques mois. À l’automne prochain, ces joueuses de volleyball quitteront leur famille et amis pour aller vivre pleinement leur passion dans des équipes de volleyball collégial à plusieurs heures de chez elles.

«Pour avoir parlé avec des gens d’ici qui ont quitté Sept-Îles pour pratiquer leur sport, il paraît que ce sont les plus belles années d’une vie. Ça m’intéresse vraiment le volleyball, je n’ai pas le choix, je ne veux pas manquer cette chance-là», a lancé Cloé St-Gelais, recrutée par les Volontaires du Cégep de Sherbrooke en division 1.

Les trois jeunes filles évoluent dans la même équipe depuis le début de leur secondaire. Elles sont entraînées par Zéa Blackburn depuis le tout début. Cloé et Émilie continueront conjointement leur parcours collégial puisqu’elles se retrouveront à Sherbrooke. Laurence, reconnue pour son leadership, prendra la direction de Québec pour se joindre aux Élans du Cégep Garneau en division 2.

Une ville reconnue

L’entraîneure des Volontaires du Cégep de Sherbrooke, Sandra Dallaire, considère que Sept-Îles développe de bonnes athlètes en volleyball. «Pour avoir connu et joué avec plusieurs joueuses de volleyball de la ville, je savais qu’il y avait de bonnes volleyeuses à Sept-Îles», a-t-elle confié.

L’équipe sherbrookoise a terminé sixième au terme de la dernière saison, entre autres dû à un manque de joueuses en position centrale. Mme Dallaire s’est fait une priorité de recruter des athlètes qui évoluent à cette position.

«Cloé et Émilie sont deux joueuses centrales et c’est ce que j’avais besoin. Émilie n’est pas la plus grande, mais elle a un excellent saut. Cloé est beaucoup plus physique et a une bonne attitude. Je suis contente qu’elles aient choisi notre programme», a partagé leur future entraîneure.

En attendant leur nouveau départ, les trois adolescentes priorisent leurs études tout en jouant dans leurs équipes scolaire et civile. Elles ont eu une saison parfaite au niveau de la ligue scolaire et se présenteront au Championnat régional les 23 et 24 mars à Baie-Comeau.

 

Partager cet article