21 projets nord-côtiers reçoivent un soutien financier

Par Maxim Villeneuve 2:34 PM - 07 juin 2022
Temps de lecture :

Le Regroupement des CPE de la Côte-Nord obtient deux aides financières du Fonds d’initiatives nordiques. Photo iStock

Le Fonds d’initiatives nordiques (FIN) offrira un soutien financier à 21 projets nord-côtiers, dont plusieurs de Sept-Îles et de la Basse-Côte-Nord. Les projets retenus représentent des investissements totaux de 5,4 millions de dollars dans la région.

Ce soutien est en réponse au troisième appel de projets du programme. Le FIN figure dans le Plan d’action 2020-2023 du gouvernement du Québec, qui est coordonné par la Société du Plan Nord.

Volet A

Ces projets s’inscrivent dans le volet A du FIN, qui vise à favoriser l’essor des communautés nordiques et la conservation de l’environnement.

  • L’Organisme de bassins versants Duplessis recevra 8 857$ pour l’élaboration d’un projet de restauration de traverses pour véhicules hors route dans les sentiers. L’objectif est d’améliorer la connectivité écologique de 23 cours d’eau de la baie de Sept-Îles.
  • La Société d’aide au développement des collectivités (SADC) de la Côte-Nord sera l’hôte du 26e congrès provincial des SADC et des centres d’aides aux entreprises du 14 au 17 juin prochains. Le FIN lui accorde 20 000$ pour les visites d’entreprises, les conférences, les périodes d’échanges et les exposés de projets.
  • Pour le renouvellement de son exposition permanente, le Musée régional de la Côte-Nord obtient 80 000$. Le musée utilisera des technologies immersives qui favoriseront la vulgarisation pour ce projet. L’exposition sera proposée en français, en anglais et en innu.
  • Le FIN donne 462 930$ à l’organisme Homme Sept-Îles, qui augmentera la capacité d’accueil de ses locaux pour les pères et leurs enfants en situation de crise. Cela bonifiera l’offre de services qui accompagnent l’hébergement.
  • Le Comité ZIP Côte-Nord du Golfe appuiera le développement et l’application du Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent en luttant contre les dépotoirs clandestins sur son territoire. Le FIN lui accorde ainsi 80 000$.
  • La Coopérative de solidarité en tourisme équitable (COSTE) obtient 77 176$ pour son virage numérique et collaboratif.
  • L’organisme Coasters Association inc. Reçoit 418 500$ pour la mise en place d’un nouveau lieu de rassemblement pour les jeunes de 15 à 35 ans de la Basse-Côte-Nord.
  • Le Regroupement des CPE Côte-Nord et les bureaux coordonnateurs de la région formeront de nouveaux responsables de services de garde en milieu familial. Pour la mise en place de cette formation, le FIN accorde 30 000$. Le Regroupement reçoit aussi 100 000$ pour la création d’une première cohorte régionale ALEX. Celle-ci sera un cadre de référence d’éducation par la nature en services de garde. Le projet vise à fournir du matériel pédagogique et soutenir le personnel dans ce changement.

Volet B

Ce deuxième volet est pour les projets de nature entrepreneuriale.

  • L’entreprise Métal 7, de Sept-Îles, reçoit 100 000$ pour l’élaboration d’un meilleur modèle opératoire en matière d’innovation au sein de son organisation.
  • Le FIN donne 51 875$ au Groupe UMEK pour la réalisation d’une étude de faisabilité technique pour la construction et l’implantation d’un vivier pour homards.
  • Le Centre de développement bioalimentaire du Québec, l’entreprise L’Or rouge de la Côte-Nord et l’Université McGill, obtiennent 44 950$. Ils valideront les performances du procédé de production du chitosane, un biopolymère, à partir de carapaces de crabes.

Les autres projets soutenus sont en Haute-Côte-Nord et dans la MRC de Caniapiscau.

Partager cet article