Victoire du Drakkar à son ouverture locale

Par Steeve Paradis 6:44 PM - 03 octobre 2021
Temps de lecture :

Snorri était bien heureux d’accueillir les partisans lors du tailgate d’avant-match.

Olivier Ciarlo a été intraitable jusqu’à la 59e minute du match, mais l’indiscipline du Drakkar a fini par le rattraper mais heureusement, il aura su s’en tirer. Les Saguenéens de Chicoutimi ont créé l’égalité à leur septième avantage numérique, ce qui leur a permis d’arracher un point dans ce revers de 2-1 en fusillade face au Drakkar, qui a ainsi pu sauver son ouverture locale.

Ciarlo a stoppé 29 tirs, dont plusieurs à bout portant. Il aurait bien mérité un blanchissage, qui aurait été son premier en carrière. Quant aux guerriers qui ont travaillé à court d’un homme, ils ont dû s’exécuter à sept reprises, la dernière étant malheureusement de trop.

En fusillade, Justin Sullivan a été le dernier à faire bouger les cordages pour procurer le gain aux siens, leur premier de la campagne.

Avant la rencontre, les partisans du Drakkar ont eu droit à un tailgate sur l’esplanade du centre Henry-Leonard afin de lancer officiellement les activités qui entoureront les festivités du 25e anniversaire du club. La météo a collaboré et les gens réunis ont donc pu se revoir sous le soleil.

Lors des 10 premières minutes de ce duel inaugural, les deux formations ont eu de la difficulté à trouver leurs marques, offrant du jeu décousu aux 1 159 partisans présents, un peu moins que le maximum de 1 300 permis à l’aréna local d’ici la semaine prochaine. Les joueurs du Drakkar ont vu de nombreuses passes coupées en sortie de zone, mais l’adversaire n’en a pas profité.

Au deuxième vingt, le Drakkar a fait preuve d’indiscipline, mais il a survécu à trois désavantages numériques et au début d’une quatrième. Le travail de l’équipe à court d’un homme s’est avéré solide.

Entre deux pénalités, les hommes de Jean-François Grégoire ont même trouvé le moyen d’ouvrir le pointage dans cette rencontre. Nathan Baril a servi une belle feinte à Matteo Mann à la ligne bleue des Sags avant de tromper Sergei Litvinov d’un tir bas à sa droite pour son premier en carrière dans la LHJMQ.

Ciarlo, d’office pour cette ouverture officielle à domicile, s’est ensuite signalé en refusant de céder devant William Rouleau, qui s’était échappé fin seul avec lui. Le gardien a continué de briller au dernier tiers, frustrant notamment Matek Kaslik du bout de la jambière.

NOTES : Le maire Yves Montigny, qui vient d’être réélu sans opposition, et le maire Ivo Di Piazza, maire de la municipalité de 2002 à 2009, ont été présentés à la foule avant le match pour faire la mise au jeu officielle. Petit problème toutefois, ils n’avaient pas de rondelle…L’organisation a fait préparer un gâteau pour cet anniversaire. Les partisans ont eu droit à leur part…Tout comme vendredi à Chicoutimi, Olivier St-Louis a été rayé de l’alignement du Drakkar.

Partager cet article