Deux Port-Cartois honorés pour leur contribution lors d’un incendie

Par Sylvain Turcotte 6:17 PM - 06 mars 2021
Temps de lecture :

Les Port-Cartois Léïa Chrétien et Pierre-Alexandre Bérubé ainsi que leurs amis Evans Blouin et Gabriel Gauthier ont reçu de la Sûreté du Québec un certificat de collaboration soulignant leur implication citoyenne qui a permis d’éviter le pire lors d’un incendie à Rimouski le 31 octobre dernier.

Léïa Chrétien et Pierre-Alexandre Bérubé se souviendront certainement longtemps de la journée du 31 octobre 2020. Les deux Port-Cartois, aux études à Rimouski, ont été les premiers à intervenir avec deux amis sur un feu qui faisait rage dans un garage près d’une résidence. Leur courage et leur implication citoyenne ont d’ailleurs été soulignés par la Sûreté du Québec dans les derniers jours.  

Retour sur les événements. C’était le 31 octobre dernier, vers 21h30. Lors d’une promenade en voiture, Léïa aperçu l’incendie du coin de l’œil.

Les quatre jeunes ont fait leur devoir de citoyen, se répartissant les tâches; l’appel au 911, cogner à la porte de la maison, s’assurer que les résidents sortent, faire évacuer le voisinage par prévention en raison du vent. Ils ont fait preuve d’une grande efficacité.

« On a essayé d’éteindre le feu avec un extincteur », a raconté Pierre-Alexandre, qui a sorti du garage une des deux bonbonnes de propane. « Ç’a explosé quelques minutes plus tard », a-t-il ajouté.

« On n’aurait pas pu faire mieux côté efficacité », a souligné celui qui est étudiant en technologie de mécanique industrielle au Cégep de Rimouski.

Léïa est sauveteure à la piscine, et ça lui aura servi. « J’ai embarqué en mode sauvetage. Tout le monde a écouté et chacun a fait ses tâches », a mentionné celle qui étudie en arts, lettres et communication, option langues.

« Ç’a été quelque chose de gros, une bonne source d’adrénaline », s’est remémoré Pierre-Alexandre. « On a peut-être sauvé des vies. On a été efficaces », a souligné Léïa, qui a contribué notamment à l’évacuation des gens du quartier.

Dans les derniers jours, les deux Port-Cartois et leurs deux amis ont été honorés par l’agent de la Sûreté du Québec Philippe Laflamme. Il a tenu à souligner le courage de ces jeunes et à les remercier en leur remettant un certificat de collaboration soulignant leur implication citoyenne qui a permis d’éviter le pire. D’ailleurs, il n’y a aucun blessé lors de l’incendie.

Cette reconnaissance a surpris Bérubé et Chrétien, surtout que les événements remontaient à près de quatre mois. « Ça faisait longtemps. Personne ne s’y attendait », a dit Pierre-Alexandre. « Ça rajoute à l’importance de l’acte », a renchéri Léïa.

Chapeau!

Partager cet article