Les citoyens auront leur mot à dire sur le développement industriel

Par Jean-Christophe Beaulieu 12:00 AM - 06 septembre 2018
Temps de lecture :

Arlène Beaudin présente la Boîte à clés mobile, soit le kiosque où la population pourra répondre au sondage.

Pour se démarquer sur la scène mondiale et attirer des investissements, Sept-Îles est en train de mieux structurer sa zone industrialo-portuaire. Les citoyens sont maintenant invités à faire part de leurs idées au comité responsable du projet. La démarche vise aussi à structurer l’acceptabilité sociale de futurs projets.  

La planification de la zone industrialo-portuaire (zone IP) de Sept-Îles fait partie de la Stratégie maritime du gouvernement provincial. Elle vise à créer des emplois et à attirer des investissements privés dans les secteurs liés à l’industrie maritime.

Pour ce faire, Sept-Îles doit d’abord arriver à se démarquer quant aux autres pays, explique Sylvain Larivière, commissaire industriel chez Développement Économique Sept-Îles.

«On a déjà des avantages. Par exemple, notre port en eau profonde et la disponibilité des terrains sont intéressants pour le développement économique. Mais on se doit de planifier en amont pour faciliter l’implantation des nouvelles entreprises», précise-t-il.

Ainsi, au lieu d’attendre la venue d’un nouveau projet pour consulter la population, l’agence de communication «la Boîte à clés» se joint au comité et amorce dès aujourd’hui une consultation citoyenne. Arlène Beaudin, copropriétaire la Boîte à clés, convient que la démarche a trait à l’acceptabilité sociale.

«Les idées citoyennes vont influencer le comité et le plan de développement. Si le comité sent que la population est très soucieuse de l’environnement par exemple, les prochains promoteurs le sauront. C’est donc pour permettre que la cohabitation se fasse plus harmonieusement. C’est comme dire aux entreprises : vous êtes les bienvenues, voici ce qu’on vous offre, mais voici aussi ce qu’on vous demande de faire», souligne Mme Beaudin.

Trois zones identifiées

Trois zones ont déjà été identifiées pour le développement industriel (voir photo). Un portrait socioéconomique de la région a aussi été fait par le comité. Il reste maintenant à faire le plan de développement de la zone IP en elle-même. Le comité espère ainsi que la consultation citoyenne permettra de faire ressortir des idées émergentes et innovantes.

Les trois zones identifiées pour le développement industrialo-portuaire. (Photo : La Boîte à clés)

Ainsi, du 6 septembre au 31 octobre, la Boîte à clés se déplacera avec son kiosque mobile dans les endroits publics pour recueillir les commentaires de la population.

«Notre objectif est de rencontrer au moins 200 personnes. On veut savoir ce qui les préoccupent, s’ils ont des idées de créneaux particuliers à développer dans note zone IP. Avec cette approche plus proche du citoyen, on s’attend à avoir de nombreux commentaires et opinions pour bâtir un plan plus harmonieux», affirme Arlène Beaudin.

Si vous ne croisez pas le kiosque d’ici la fin octobre, il demeure possible de remplir le questionnaire en ligne : www.zoneipseptiles.com

 

 

 

 

Partager cet article