Grève chez IOC : les travailleurs de Sept-Îles passent au vote  

Par Emy-Jane Déry 12:00 AM - 29 mars 2018
Temps de lecture :
grève

Les installations d’IOC à Sept-Îles.

Les travailleurs de la Compagnie minière IOC à Sept-Îles termineront de se prononcer en fin de journée jeudi sur la possibilité de déclencher la grève.

Plus de 200 travailleurs sont passés au vote mercredi, après avoir entendu la présentation du syndicat sur la mésentente qui persiste avec l’employeur. Les Métallos s’attendent à ce qu’une soixantaine de syndiqués se prononcent à leur tour jeudi après-midi, lors d’une seconde assemblée.

Le résultat sera connu en fin de journée. Si le vote s’avère positif, la grève pourrait commencer dès le 10 avril.

Il faudra cependant que les Métallos s’entendent au préalable avec la minière sur les services essentiels à maintenir. À ce propos, les négociations sont toujours en cours. Si les parties n’arrivent pas à s’entendre, c’est le Conseil canadien des relations industrielles qui devra trancher et le déclenchement de la grève serait alors retardé.

Aux installations du Labrador, les 1 300 travailleurs sont en débrayage depuis lundi. La disparité de traitement entre les travailleurs syndiqués et les employés temporaires est au cœur du litige. Les Métallos prévoient continuer la grève jusqu’à ce que l’employeur revienne avec une nouvelle offre. Dimanche, la minière avait publié une partie de son offre dite «finale» sur les réseaux sociaux avant qu’elle ne soit présentée aux travailleurs. La situation avait été vivement déplorée par le syndicat.

 

Partager cet article