Opération Nez Rouge Sept-Îles : une première édition sous le signe du succès

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 05 janvier 2018
Temps de lecture :
Opération Nez Rouge

Les bénévoles constituent le noyau central de ce service de raccompagnement offert à l’approche des Fêtes.

Maître d’œuvre d’Opération Nez Rouge à Sept-Îles, la Fondation régionale Hôpital Sept-Îles a réussi à récolter un peu plus de 20 000$. Lors des onze soirées d’opération (du 1er au 23 décembre), 711 raccompagnements ont été effectués par 262 bénévoles. Des résultats qui enchantent grandement les membres du comité organisateur.

Les utilisateurs du service de raccompagnement se sont montrés généreux, puisque 12 095$ ont été récoltés en dons par la Fondation. À ce montant s’ajoute une contribution de 5 000$ de l’Aluminerie Alouette, de 3 000$ de la MRC de Sept-Rivières et de 2 500$ de la Ville de Sept-Îles. Tout ceci exclut bien entendu les contributions en biens et en services. Les seules dépenses encourues sont reliées à l’accueil des bénévoles, qui constituent le noyau central de l’opération.

«Le seul objectif que nous nous étions fixé était d’avoir huit équipes de trois bénévoles chaque soirée de raccompagnement. On l’a pratiquement atteint. Cependant, on arrivait très bien à répondre à la demande», a indiqué Marie-Claude Quessy-Légaré, directrice générale de la Fondation régionale Hôpital Sept-Îles. «On avait aussi un excellent délai de réponse. Ça oscillait entre 11 et 25 minutes. C’est le temps que ça nous prenait pour mettre une équipe en route. Le secrétariat national est très impressionné par les résultats obtenus pour cette première édition», a-t-elle souligné.

Un retour confirmé

Même si cela s’accompagne d’un travail important pour mobiliser les bénévoles, la Fondation régionale Hôpital Sept-Îles entend bel et bien récidiver en 2018, à l’approche des Fêtes. «On demande souvent des sous aux gens. On le fait ici en offrant un service qui est tout à fait justifié. Il faut rappeler aux gens que c’était là des dons volontaires. On s’est aussi déplacé à maintes reprises en périphérie de Sept-Îles», a dit Mme Quessy-Légaré.

L’organisme en profite pour remercier ses partenaires locaux, l’Aluminerie Alouette, la Ville de Sept-Îles, la MRC de Sept-Rivières, le Journal Le Nord-Côtier, Attraction Radio, l’Université du Québec à Chicoutimi – Campus de Sept-Îles, Plan Xpert, Pascal Automobiles, la station-service Canadian Tire, Gagnon Frères, Pub St-Marc et Marché MelLau. À ceux-ci s’ajoutent ses partenaires nationaux, Desjardins et la Société d’assurance automobile du Québec.

Il est à noter que tous les fonds récoltés sont versés à la campagne de financement majeur de la Fondation régionale Hôpital Sept-Îles, La Vague, qui se poursuit d’ici 2020. La mission de cet organisme consiste à amasser des fonds afin d’appuyer l’hôpital de Sept-Îles dans l’amélioration de la santé et du bien-être de la population  du large territoire qu’il dessert s’étendant de Port-Cartier à Blanc-Sablon, incluant les villes nordiques et communautés innues et naskapies.

Partager cet article