Briand pas à son meilleur au Grand Chelem d’Abu Dhabi

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 27 octobre 2017
Temps de lecture :

Étienne Briand, septième au Grand Chelem d’Abu Dhabi.

Victime d’un empoisonnement alimentaire dans la nuit de mercredi à jeudi, le judoka Étienne Briand n’a pu pleinement se faire justice sur les tatamis vendredi au Grand Chelem d’Abu Dhabi. Le Septilien aura conclu la compétition chez les moins 81 kg au septième rang.

«Ce n’était pas une bonne journée. Je n’avais pas d’énergie», a lancé d’entrée de jeu l’athlète de 24 ans, qui a fait osciller la balance à 80 kg la veille de sa compétition.

Au premier tour, Briand, 13e au classement mondial, se mesurait au Russe Murat Khabachirov, contre qui il avait eu gain de cause en mai dernier pour décrocher le bronze au Grand Chelem d’Ekaterinbourg. Le Septilien est parvenu à sortir vainqueur, en étant stratégique et en gérant son énergie, tout comme il l’a fait pour son combat suivant face à Achraf Moutii (Morocco).

«Ensuite, je n’ai pas été capable de suivre le rythme contre le Néerlandais Frank De Wit (éventuel médaillé d’or). Par la suite, mon entraîneur (Michel Almeida) m’a retiré du tournoi. Je n’ai donc pas combattu en repêchage», a indiqué Étienne, qui aura été classé septième du Grand Chelem d’Abu Dhabi.

La prochaine compétition du judoka formé à l’Académie de judo de Sept-Îles et maintenant actif au Centre national à Montréal est prévue en décembre avec une participation au Grand Chelem de Tokyo.

 

Partager cet article