250 personnes bougent à la Grande Marche à Mani-Utenam et Port-Cartier

Par Sylvain Turcotte 12:00 AM - 26 octobre 2017
Temps de lecture :

Le Dr Stanley Vollant a vanté les bienfaits de la marche lors de la Grande Marche du Défi Pierre Lavoie à Mani-Utenam le 21 octobre.

Quelque 250 personnes ont fait un bon pas en fin de semaine dernière pour prendre leur santé en main. Ils ont participé à l’événement du Défi Pierre Lavoie, la Grande Marche. À Mani-Utenam, ça se passait samedi et, à Port-Cartier, dimanche.

À Mani-Utenam, organisée par le Centre de santé et de services sociaux Uauitshitu, la Grande Marche a attiré près de 125 personnes (environ 20% d’allochtones). Des gens de tous les âges y étaient. «Je suis contente. On pensait avoir 50 personnes. On va le refaire», a souligné Marie-Andrée Mckenzie, initiatrice de l’activité pour la communauté autochtone.

Les participants à la marche de 5 km dans les rues de Mani-Utenam ont notamment été récompensés par du saumon et de la banique, en plus d’une prestation musicale de Scott Pien Picard et ses musiciens, prestation lancée par le traditionnel Makusham.

Invité d’honneur, le Dr Stanley Vollant, ami de longue date de Pierre Lavoie, a également offert une conférence. L’homme qui vient d’entamer son Chemin des milles rêves souhaite voir les jeunes ne pas abandonner, prendre leur santé en main et qu’ils aient un meilleur avenir. Un message qui s’adressait certainement aussi à la population en général.

«La marche, ça fait du bien, pas juste pour les jambes. On respire l’air pur, et c’est bon pour le cœur, pour la santé émotionnelle, spirituelle et mentale. Marcher, ça va permettre au médecin que je suis d’avoir moins de travail. Je ferai d’autres choses à ce moment-là », a laissé savoir M. Vollant, indiquant que l’activité permet aussi les rapprochements.

Le Dr Stanley Vollant souhaite voir plus de communautés autochtones marcher lors de l’événement l’an prochain. Une douzaine a-t-il mentionné, davantage les années suivantes.

Port-Cartier

Un peu plus de 125 personnes ont pris part à l’événement du côté de Port-Cartier, dont quelques médecins du Groupe Horizon-Santé.

À Port-Cartier, la Grande Marche, organisée pour une deuxième fois par la Ville et le Groupe Horizon-Santé, en collaboration avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec, partenaire de premier ordre de l’événement du Défi Pierre Lavoie, a réuni près de 150 personnes, dont certains à mobilité réduite. L’activité a débuté avec une séance d’échauffement animée par Mylène Gaudreault.

«Je suis très contente. Et la météo était au-delà de ce qu’on pensait», a indiqué Annick Émond. «Pas besoin d’habiletés spéciales pour marcher. Il faut que ça devienne un automatisme pour notre bien-être», a-t-elle ajouté, mentionnant que l’activité serait assurément encore au programme l’an prochain à Port-Cartier. Les participants ont eu droit à quelques informations sur la nutrition (Caroline Proulx, nutritionniste) et aussi sur les installations au parc d’exercice (entrée de l’île McCormick) grâce à la kinésiologue Noémie Gervais.

Partager cet article