Croisières : pas de réseau pour la première escale de l’année

Par Emy-Jane Déry 12:00 AM - 26 juin 2017
Temps de lecture :

La visite du premier navire de croisière de l’année a été quelque peu perturbée par la panne de réseau cellulaire et internet qui a affligé la région pendant toute la durée de l’escale.

Le MS Insignia en était à sa première visite septilienne, le 22 juin. Avec à bord 438 membres d’équipage et 598 passagers, il a jeté l’ancre pendant huit heures dans la baie de Sept-Îles. Or, au même moment, les réseaux cellulaire et internet étaient en panne dans la région. En plus de compliquer les opérations d’accueil, la situation aura certainement eu un impact sur le taux de débarquement, selon Marie-Eve Duguay, chef d’escale chez Destination Sept-Îles Nakauinanu. C’est que comme l’accès à internet est généralement dispendieux sur les navires, les croisiéristes profitent souvent des escales pour aller utiliser les réseaux des commerçants et des kiosques d’accueil.

«Habituellement, les gens descendent beaucoup pour ça, mais je crois que le mot s’est passé un peu sur le navire et on a vu moins de gens», a-t-elle dit.

Les achats via les terminaux Interact étaient aussi impossibles, notamment sous les kiosques. La situation semble avoir affecté les ventes qui se transigent majoritairement de cette manière.

«On s’attendait à beaucoup plus de débarquement et de dépenses, malheureusement, ça a limité un peu. Mais ça n’a pas été le meilleur bateau, ni le pire en terme d’achats, toutefois, ça aurait pu être beaucoup mieux», a souligné Mme Duguay.

Danseurs populaires

L’escale a malgré tout été une «réussite», estime la chef d’escale. Les gens se sont montrés compréhensifs. Les jeunes danseurs innus du Centre d’amitié autochtone ont particulièrement attiré l’attention des voyageurs.

«Ils ont connu un grand succès, il y avait beaucoup de gens qui prenaient des photos, c’était vraiment bien», a dit Marie-Eve Duguay.

Les croisiéristes ont aussi pu profiter d’un méchoui sur le quai, gracieuseté du Marché Napoléon. Les expéditions au Vieux-Poste et en zodiac auraient également connu un bon succès. Le navire a repris sa route vers Halifax vers 20h.  Il reviendra six fois à Sept-Îles l’an prochain. D’ici là, le Seven Seas Navigator mouillera dans la baie de Sept-Îles le 16 août. Il s’agira d’un «nouveau client» pour Destination Sept-Îles Nakauinanu. Des activités spéciales, qui n’ont pas encore été dévoilées, auront  lieu sur le site d’accueil des croisiéristes afin de souligner son premier passage. Le MS Marco Polo accostera pour sa part le 18 septembre, tandis que le MS Saga Sapphire complètera la saison le 29 septembre.

Par ailleurs, Destination Sept-Îles Nakauinanu accueillera aussi les Grands Voiliers du 7 au 9 juillet, dans le cadre des Rendez-Vous 2017.

 

Partager cet article