Inondations: Surveillance sur la Côte-Nord

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 09 mai 2017
Temps de lecture :

La rue du Vieux-Moulin a Anticosti.

Les autorités surveillent différents secteurs de l’est de la Côte-Nord, qui traverse depuis samedi un système dépressionnaire causant des pluies abondantes et de forts vents.

Sept-Îles

La Ville de Sept-Îles maintient la fermeture de la rue de l’Église dans les secteurs de Clarke City et Val-Marguerite, entre le club de golf Ste-Marguerite et la rue des Sapins, en raison «de la montée du niveau de l’eau». «Jusqu’à ce que la situation revienne à la normale, les automobilistes devront faire un détour par la route 138 pour accéder à Clarke par la rue du Moulin, ou pour accéder au chemin de la Pointe-Noire à partir de Clarke», a fait valoir la municipalité.

Du côté du lac Daigle, la MRC de Sept-Rivière informe qu’elle suit la situation depuis vendredi. Mardi, quelques terrains étaient inondés en partie «mais la situation est sous contrôle», rapporte la MRC. Depuis lundi, de «nouvelles hausses significatives du niveau du lac» n’ont pas été observées. La MRC s’affaire à dégager la neige et la glace à la décharge du lac pour que l’eau s’évacue le mieux possible. La circulation dans le secteur se fait par alternance.

Au kilomètre 1007 à l’est de Sept-Îles, une équipe du ministère effectue une gestion de la circulation pour ralentir la vitesse en raison d’une inondation de la voie.

Une maison inondée à l’île d’Anticosti.

Minganie

La communauté innue de Nutaskuan.

Le sous-sol d’une cinquantaine de maisons dans la communauté innue de Nutashkuan a aussi été inondé. Le conseil innu a d’ailleurs décrété son plan de mesures d’urgence et les équipes techniques sont à l’oeuvre. « La situation a est contrôlée », a assuré le responsable, Francis Malec. Une cinquantaine de pompes doivent être envoyées mardi par avion par le ministère des Affaires indiennes. Aucun résident n’a été évacué.

D’importantes inondations ont aussi été signalées du côté de l’île d’Anticosti notamment sur le site d’un ancien barrage où la rivière St-Georges a débordé. «L’eau est passée par-dessus, ç’a miné, miné jusque sur la rue du Vieux-Moulin où la moitié de l’asphalte s’est effondrée», a expliqué le maire John Pineault. Une situation qui a fait craindre le pire à la municipalité parce que le réseau d’aqueduc est situé dans le secteur. La route d’accès à la Baie Sainte-Claire demeure fermée.

«On a eu peur que ça brise parce que la moitié du village aurait été privée d’eau», a-t-il dit. Mais depuis mardi, le niveau d’eau a baissé. «C’est beaucoup moins grave», assure le maire Pineault. Une résidence dans le secteur ouest de l’île a aussi été inondée et la situation s’est résorbée lorsque le MTQ a fait une brèche dans la route. La municipalité affirme apporter le soutien nécessaire à la famille touchée.

Au total, 16 sites sont surveillés par le ministère des Transports sur les route 138, 389 et 172 dans la région de la Côte-Nord ainsi que sur l’île d’Anticosti.

Partager cet article