Le Déjeuner du printemps atteint « l’apogée »

Par Éditions Nordiques 12:00 AM - 29 mars 2017
Temps de lecture :

Le Déjeuner du printemps, qui s’est tenu le 26 mars à l’école Manikoutai, a permis à Transit Sept-Îles de récolter la coquette somme de 15 462$ grâce à la vente de 1226 billets. Ce sont 1 007 déjeuners qui ont été servis au cours de cet événement-bénéfice. Une augmentation de 49 repas.

L’atteinte de tels résultats permet au directeur général de Transit Sept-Îles, Doris Nadeau, de qualifier cette 14e édition de succès.  «On a atteint l’apogée. On ne peut pas attirer plus de gens. On est victime de notre succès. Ça demeure un heureux problème. Il n’y a pas d’autres endroits à Sept-Îles où l’on peut tenir un tel événement», avance-t-il.

Confrontées à un manque de stationnement à proximité, plusieurs personnes ont décidé de rebrousser chemin, même si la plupart avaient déjà acheté un billet. «La seule manière qu’on puisse accueillir plus de gens, c’est que plus de gens arrivent entre 8h et 9h. On pourrait éviter cette congestion», enchaîne-t-il. Quoi qu’il en soit, on est très fier du succès obtenu par ce rendez-vous annuel.

Fidèle à sa mission

Un événement que M. Nadeau espère conserver inclusif. C’est pour ce faire qu’il se refuse à augmenter le prix de vente des billets, même si cela pourrait permettre à l’organisme de récolter un montant plus important. «On veut être fidèle à notre mission. On est là pour lutter contre la pauvreté. On ne souhaite pas que l’argent soit un frein à la participation des gens. C’est un moment de socialisation et on veut que tous y aient accès. On milite pour l’inclusion sociale.»

La réussite de cet événement-bénéfice repose sur l’implication de 87 bénévoles et sur la générosité de différents commanditaires, dont IGA Extra, le partenaire officiel. Il représente un travail de concertation qui permet à Transit Sept-Îles d’inscrire un nouveau record. La prochaine édition du Déjeuner du printemps aura lieu le 25 mars 2018.

Partager cet article