De l’amour plein les bras

Par Fanny Lévesque 12:00 AM - 21 mars 2017
Temps de lecture :

Daniel Joncas et Fanny Jonphe sont les nouveaux parents de triplets.

La vie réserve parfois de bien belles surprises. Celle de Fanny Jomphe et Daniel Joncas a pris un nouvel élan avec la naissance de leur triplet, tous en santé, le 10 janvier. Un peu plus de deux mois après la venue au monde de leurs petits miracles, le couple trouve son rythme et «prend ça au jour le jour».

«Ça se passe bien, on est content qu’ils soient en santé», lance la maman de 37 ans. Mais l’aventure n’a pas été de tout repos. Fanny Jomphe se rappelle d’une grossesse difficile qui a apporté son lot d’incertitude et d’inconnu. «On était brûlé», dit-elle, cumulant les rendez-vous médicaux à Sept-Îles, Québec et Montréal.

«(Le docteur) voyait quelque chose à Sept-Îles, il nous envoyait à Québec pour vérifier. Mais pendant, mettons ces deux semaines-là, on était stressé», raconte-t-elle. «Ça ne nous tentait même pas de nous préparer à leur naissance, c’était trop incertain. On ne savait jamais s’ils vivraient, c’était l’inconnu».

Mais elle donnera finalement la vie à Kimberly, Britany et Daryl après 35 semaines de grossesse au Centre mère-enfant Soleil de Québec. «J’ai été là-bas du 20 décembre au 26 janvier en tout. J’ai passé les Fêtes là-bas. Ça n’a pas été une grossesse trippante», ajoute celle qui est déjà la maman d’un garçon de 13 ans.

La petite famille a pu enfin retrouver la maison le 29 janvier. Depuis, «c’est un jour à la fois», indique-t-elle. Papa fait encore les nuits et maman reprend des forces. «Je ne sais pas comment il fait», lance Mme Jomphe parlant de son conjoint. Daniel Joncas lui rêvait d’être papa. «Il a été choyé, j’ai été généreuse», blague Fanny Jomphe.

Merci!

Le couple tient absolument à remercier tous ceux qui ont offert leur soutien aux nouveaux parents en donnant mobilier et vêtements. «Les gens nous cherchaient sur Facebook», témoigne la mère. «C’est un peu comme le téléthon des triplets (…) Ils ont du linge jusqu’à leur rentrée scolaire», rigole à son tour M. Joncas.

Le couple a eu droit à de l’aide financière des pharmacies ainsi qu’à l’allocation de 6000$ octroyée par Québec pour la naissance de triplets. «Ça aide, c’est certain», assure Mme Jomphe. Le papa rajoute qu’il estime à 32 le nombre de couches nécessaires par jour et à 2, le nombre de caisses de lait par semaine. «On fait 24 bouteilles par jour», dit-il.

Pour la suite, Fanny Jomphe et Daniel Joncas parviennent à ne pas trop s’inquiéter et savourent chaque moment avec leurs poupons. «C’est la nature qui a voulu ça», résume la jeune femme. Et la nature fait souvent bien les choses…

  • Nombre de naissances de triplets en 2015 : 56
  • La dernière naissance de triplets à Sept-Îles remonte à une trentaine d’années

Partager cet article